Isabelle Bonzom, Fresque (Buon fresco)


STAGE DE FRESQUE (BUON FRESCO)

Samedi soir, présentation des stages et du lieu.

Du dimanche au jeudi, 5 jours de stage, de 10h à 18h.

  • Histoire, théorie et pratique de la fresque.
  • Préparation de la maquette du projet personnel.
  • Fabrication et pose du mortier et de l’enduit (arriccio et intonaco).
  • Réalisation du projet personnel en deux à trois « giornate » ou « journées »; (sessions de travail).
  • Peinture à fresque.

Bilan de stage

Inauguration-vernissage des fresques réalisées et des autres stages et masterclasses, le vendredi à partir de 17h

BIOGRAPHIE

Isabelle Bonzom est diplômée des Beaux-Arts de Rennes. En résidence à la Cité Internationale des Arts à Paris, elle a complété sa formation en post-diplôme à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris. Isabelle Bonzom attire très tôt les musées qui organisent des expositions personnelles de son travail et l’intègrent dans leurs collections comme les Musées de Saint-Maur et de Noirmoutier. Son oeuvre figure aussi dans les collections des Villes des Herbiers et de Charenton. En 2007, sa peinture est choisie par les éditions de l’UNESCO, rejoignant ainsi un groupe prestigieux d’artistes contemporains tels que le britannique Howard Hodgkin. L’oeuvre d’Isabelle Bonzom figure dans des collections publiques et privées dans de nombreux pays, notamment en France, au Mexique, en Belgique et Corée du Sud et aux États-Unis. Sa peinture a été présentée lors des foires d’art contemporain Art London, Art Élysées et Art Brussels. Son art a été décrypté par les critiques d’art Pierre Sterckx et Colin Lemoine, la philosophe Baldine Saint Girons ou l’artiste américain Eric Fischl. Isabelle Bonzom est aussi l’une des rares artistes contemporains à maîtriser le buon fresco. Elle a publié le livre de référence « La fresque, art et technique » aux Éditions Eyrolles.

http://www.isabelle-bonzom.org/

MATÉRIEL

Matériel devant être apporté par le stagiaire
  • bloc-notes, ou cahier, avec stylo
  • feuilles de papier à dessin (libres ou 1 carnet à dessin à spirale : 80g ou 125 g, 31x41cm environ)
  • mètre ruban
  • gomme mie de pain ou gomme blanche
  • cutter ou paire de ciseaux
  • crayons graphite ou mine de plomb : HB et 2B
  • fusain moyen
  • gants anti-abrasion, résistants à l’eau
  • masques anti-poussière
  • instruments de mesure (mètre, règle, équerre ou compas)
  • adhésif de masquage
4 (minimum) pinceaux en poils naturels propres, n’ayant pas connu l’huile, de tailles différentes :
  • 1 à 2 pinceaux ronds, poils naturels
  • 1 à 2 brosses, queues de morue ou spalters (plus ou moins larges), poils : soie naturelle ou oreille de boeuf
  • 1 à 2 de pinceaux à fresque (peuvent être remplacés par brosses à rechampir= peinture en bâtiment) en soie naturelle ou oreille de boeuf, dont un traînard (fin à longs poils) soie naturelle ou oreille de boeuf
Aquarelles ou gouaches en tubes : 14 à 21ml

Être le plus proche possible des pigments à fresque. Couleurs conseillées :

  • 1 à 2 bleus différents dont bleu cobalt
  • 1 à 2 rouges (pas de magenta) dont 1 rouge de cadmium
  • 1 jaune cadmium
  • 2 ocres (1 jaune, 1 rouge)
  • 1 terre de Sienne
  • 1 terre d’ombre
  • 2 verts différents :1 émeraude et 1 terre verte
  • 1 blanc de titane ou de Chine
  • 1 noir d’ivoire
  • 1 violet (optionnel)