Anne Rancurel, Piano


Anne Rancurel a suivi des études musicales complètes aux Conservatoires à rayonnement régional de Saint-Maur-des-Fossés, Boulogne-Billancourt et Paris ; en particulier les classes de piano de Catherine Collard, de musique de chambre de Hortense Cartier-Bresson, et d’accompagnement au piano d’Alain Jacquon. Elle a ensuite approfondi sa recherche pianistique auprès de Frédéric Aguessy, Inger Södergren et surtout Colette Zerah.

Titulaire des Diplômes d’État de piano et d’accompagnement, elle est actuellement professeur de piano,coordinatrice du département clavier et pianiste accompagnatrice au Conservatoire à rayonnement communal de Savigny-le-Temple, et a été co-responsable du projet « Piano dans tous ses états » sur la ville nouvelle de Sénart, de 2007 à 2011.

Tout en considérant la formation musicale globale du musicien comme un axe prioritaire dans son enseignement, elle a développé plus particulièrement deux aspects dans sa pédagogie : d’une part, une approche de la technique fondée sur le travail postural et la conscience corporelle (pratique des méthodes Mensendieck, Feldenkreis, Hatha yoga, P. Chamagne) ; d’autre part, une approche de l’improvisation adaptée à l’âge et au profil des élèves (pratique de la basse continue avec A. Pumir et de l’improvisation libre avec A. Savouret et A. Grillo).

On a pu l’entendre comme pianiste soliste, ainsi qu’en récital de musique de chambre tant instrumentale que vocale au festival de Pordic dans les Côtes-d’Armor, lors des concerts de l’association « Piano con moto », avec le choeur de chambre Variatio…

Elle poursuit actuellement des partenariats de musique de chambre, avec la flûtiste Lucie Humbert, la violoniste Annie Gropman ou le pianiste Olivier Dauriat, privilégiant dans ces collaborations des aspects moins connus du répertoire ou des formes originales qu’elle conçoit :
transcriptions, oeuvres de femmes compositrices au XIXee et XXe siècle, concerts commentés ou participatifs. Elle est ainsi co-auteur et interprète des spectacles « Une soirée avec Clara Schumann », donné au festival de Pordic en 2008, et « J’ai entendu au milieu des soupirs » créé au « Festival des Jeunes Étoiles » édition 2011, « Des musiciens dans la grande Guerre » donné au domaine de la Grange-la-Prévôté, en 2016 « Femmes et compositrices »présenté au centre culturel Skenet’Eau (Yonne) en 2017.

English version :

Anne Rancurel followed a complete course of musical study at the regional conservatories of
Saint-Maur-des-Fossés , Boulogne-Billancourt, and Paris; notably studying piano with Catherine
Collard, chamber music with Hortense Cartier-Bresson, and piano accompaniment with Alain
Jacquon. She deepened her understanding of the piano through work with Frédéric Aguessy,
Inger Södergren, and especially Colette Zerah.
After obtaining her State Diplomas in Piano and Accompaniment, she became a piano teacher,
departmental co-ordinator in the keyboard department and piano accompanist in the local
conservatory of Savigny-le-Temple and helped pilot the project “The Piano in all its forms” for the
city of Sénart from 2007-2011.
Though she considers a musician’s global formation of primary importance in her teaching, she
has considerably developed two particular aspects of her pedagogy: on the one hand an
approach to technique based upon postural work and body awareness (including elements from
Mensendieck, Feldenkrais, Hatha yoga, P. Champagne) and on the other an approach based on
improvisation according to the age and profile of each student (using basso continuo based on
the methods of A.Pumir and the free improvisation methods of A. Savouret and A. Grillo.)
Anne Rancurel has performed as a soloist as well as in chamber music formations, both
instrumental and vocal, at the Pordic Festival in the Côtes-dÁrmor, in concerts for the association
“Piano con moto”, and with the chamber choir Variato.
She now performs in several chamber music ensembles: with the flutist Lucie Humbert, the
violinist Annie Gropman, and the pianist Olivier Dauriat. In these collaborations she prefers to
concentrate upon less well-known aspects of the repertory or on themes she chooses to explore
such as transcriptions, music of women composers of the 19th and 20th century, participatory or
lecture/concerts. She is co-author and performer of the shows « An evening with Clara
Schumann” created at the Pordic Festival in 2008, “I heard among the sighs” created at the
Young Stars Festival in 2011, “Musicians in the Great War” given at Grange-la-Prévoté, in 2016,
and “Women and Composers” presented at the Skenet Éau Cultural Center (Yonne) in 2017.