Michele Renoul, Piano


Après des études au Conservatoire de Lyon, Michèle Renoul commence par poursuivre des études générale d’Histoire à l’université de Lyon. Elle se décide à suivre sa vocation de musicienne après avoir été reçue à la Hochschule für Musik de Freiburg-im-Breisgau en Allemagne.
Elle  a la chance de bénéficier dès son plus jeune âge de l’enseignement de grands artistes et pédagogues tels qu’ Elza Kolodin, Vitaly Margulis, Laurent Cabasso, Rena Shereshevskaya, Ramon Walter.., et obtient deux Masters, l’un en piano solo, l’autre en interprétation du Lied allemand et de la mélodie française.
Elle découvre avec passion la musique des XVIème et XVIIème siècles et, souhaitant mieux connaître ce répertoire inaccessible au piano, se forme en direction de choeur et d’orchestre. Elle suit également des cours de chant à la Hochschule de Freiburg, parallèlement à ses études pianistiques.
Très attachée au grand répertoire pianistique qu’elle approfondit avec ses professeurs puis seule, mais également dans le travail du Lied, elle s’intéresse également à la création, qui lui permet de rencontrer et de collaborer avec des compositeurs contemporains.
Dans cette démarche d’aventure et d’ouverture artistique, elle travaille avec l’ensemble Accroche-Note depuis 1996, au sein duquel elle donne des concerts dans de grands festivals, crée une cinquantaine d’oeuvres (Xenakis, Dusapin, Mâche, Manoury, etc..), et enregistre de nombreux CDs. En solo ou dans cet ensemble, elle se produit entre autres aux festivals Musica (Strasbourg), Présence (Paris), Trattoriae (Parme, Italie), Biennale de Venise, en Espagne, aux Etats-Unis, en Australie..
Elle compte parmi ses partenaires de musique de chambre de nombreux artistes tels que Elizabeth Vinciguerra (piano), Pascale Michaud (violoncelle), Christophe Beau (violoncelle), Caroline Stinson (violoncelle), Armand Angster (clarinette), Françoise Kubler (chant), Marie Kobayashi (chant), Emmanuel Séjourné (percussion), Jean-Luc Rimey-Meille (percussion), Pierre Rouyer (percussion), Les Percussions de Strasbourg, Michael Lonsdale (comédien), Jacques Bachelier (comédien), le quatuor Danel, Mario Caroli (flûte), etc…
Passionnée par la pédagogie, qui permet le partage des connaissances, du savoir-faire et de la créativité liés à cet Art extraordinairement riche qu’est la musique, elle enseigne tout d’abord au conservatoire de Lyon, puis à la Hochschule de Freiburg. Elle est professeure au Conservatoire de Strasbourg et à l’Académie Supérieure de cette même ville depuis 1994, et est élue coordonatrice du département claviers par ses pairs en septembre 2016. Elle crée en février 2016 la Semaine du piano au Conservatoire de Strasbourg, festival multi-facette dédié à cet instrument, qu’elle coordonne en 2016 et 2018.
Elle vient d’enregistrer un CD consacré à la musique pour piano solo de Ravel, qui reçoit un très bon accueil critique (4 étoiles de Classica, DNA,…).
En mai 2018, Michèle Renoul remporte avec sa partenaire Elizabeth Vinciguerra le prix du jury, le prix du public et le prix Pianoctambule au concours international de projets pianistiques d’Evian, avec une version inédite du Sacre du Printemps de Stravinsky, où les deux deux pianistes jouent simultanément la version originale à quatre mains de l’auteur et une partie de percussion inspirée de la version orchestrale.