Li-Kung Kuo, Violon

D’origine taïwanaise et résidant à Paris, Li-Kung Kuo montre très jeune des dons évidents pour la musique, en particulier pour le violon. Après avoir obtenu le Diplôme de « Bachelor of Arts » à l’Université Soochow de Taïwan, il vient en France pour se perfectionner et est admis à l’Ecole Normale de Musique de Paris où il travaille avec Devy Erlih et Isabelle Flory. Il participe également à des master class avec David Grimal, Evzen Rattay  (Quatuor Talich), Christian Altenburger, Yossif Ivanov …

Il  remporte à l’unanimité le Diplôme Supérieur de Concertiste de l’Ecole Normale de musique de Paris, ainsi que le Diplôme d’Exécution à l’unanimité avec les félicitations du jury. Il est également lauréat du Concours Léopold Bellan et du Concours International Glazounov.

En tant que soliste, Li-Kung Kuo donne une trentaine de concerts par an et se produit en France et à l’étranger. En 2015, il est invité à jouer le concerto de Jean-Marie Leclair avec le Brahms chamber orchestra sous la direction de Nicolas Risler, puis est sélectionné par le violoncelliste Jérôme Pernoo à l’occasion de l’inauguration du Centre de Musique de Chambre de Paris (« La nuit transfigurée » , série de 9 concerts Salle Cortot). Son premier album « Presencias », consacré à la musique espagnole, est sorti en Décembre 2015 chez le label Hortus et a reçu d’excellentes critiques.

Passionné de musique de chambre, il a créé à Taïwan l’Ensemble Miro, avec qui il a déjà conçu plusieurs spectacles , tout en donnant régulièrement des séries de concerts remarqués. En France, il forme un duo original violon-guitare qui s’est fait chaleureusement applaudir dans plusieurs festivals et qu’on a également pu découvrir dans « La matinale culturelle » et « Génération jeunes interprètes »  sur France Musique. Avec le pianiste Cédric Lorel, il parcourt un répertoire varié, des grands classiques jusqu’aux oeuvres plus rares ou méconnues. Sensible également à la musique d’aujourd’hui, il a reçu les félicitations du compositeur Éric Tanguy pour son interprétation de « Sonata breve ».

En plus de ses activités d’interprète, Li-Kung Kuo aime se consacrer à la pédagogie et est le directeur du stage musical « Cadence Brillante » qu’il a fondé en 2018.