Mayuko Ishibashi

Mayuko Ishibashi

« Née le 4 janvier 1986 à Sendai (Japon), Mayuko Ishibashi décide de commencer à apprendre le piano à l’âge de 18 ans (en 2004), à l’issue de ses études secondaires. Deux ans plus tard, elle remporte le 2ème prix du concours de l’association internationale d’art de Tokyo, qui lui octroie une bourse pour suivre une masterclass avec Elena Richter au Conservatoire National de Musique de Moscou. En 2012 elle reçoit un 1er prix au concours national de piano de Tokyo. Sur le conseil de jury, elle part alors étudier en France auprès de Jean-Marc Luisada, à l’Ecole Normale de Musique de Paris, où elle décroche son diplôme en 2013. Mayuko étudie le pianoforte à partir de 2014 avec Patrick Cohen au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris, où elle obtient en 2017 le Diplôme de Concertiste.
Elle se produit régulièrement en récital, notamment au Festival international de piano à Alba (Italie), China international import exposition (Chine), Burgh House, Lauderdale House, St Cuthbert’s church (London), Festival d’internationale de la musique à Kniphausen (Allemagne), Shiodome hall de Tokyo, Patona hall de Sendai (Japon), dans le cadre des festivals Musique d’abord (Barbizon) de l’Heure Musicale au Marais, des Balades acoustiques (Haute-Savoie), Auditorium de conservatoire (Gagny), et l’église Americaine, l’église de saint philippe du Roule, à l’église Saint-Merri ,de théâtre d’île de Saint Louis, à la Maison de l’Espagne et Maison du Japon (Paris) etc.
Elle fait régulièrement l’objet d’émissions sur différentes chaînes radiophoniques ou télévisées japonaises, chinois (televisée en entiere de la Chine par CCTV) ou françaises, « Une jeune japonaise dit sa passion du piano », sur Télégramme (France), un interview de « Kahokushinpou », et une clitique de recital a la magazine de la musique japonais « Gekkan Chopin »(Japon) et sur ForumOpera (France), des articles sur le journal, Publicités de récital sur deux journal « La stampa » « Vinum » ( Italie ), »New Cammeden »(Angleterre), »Wihelmshaven » (Allemagne).
Elle envisage aussi des collaborations avec le VOCI harmonie (Rondo pour l’orchestre et piano de Mozart, etc), L’enregistrement de CD sur des mélodies de Gabriel Rigaux ( sortir en octobre 2019), deux récitals de mélodie à Paris et au festival d’art sacré (Senlis), 6 récitals à 2 pianos et 4 mains avec Olivier Mallory en Chine, au Japon et à Paris, le trio avec violoncelle et violon ( l’église de saint Philippe du Roule) , le milieu du théâtre (La vraie histoire des femmes de 14-18, auprès de la Compagnie Théâtre Élixir), ou de la danse (spectacle de Sylvie Chossart à l’auditorium de l’Haÿ-les-Roses). Mayuko est régulièrement amenée à accompagner divers instrumentistes ou chanteurs, par exemple académie de cuivres Epsival, AJMADAC (masterclass de direction d’orchestre), Stage de l’Opera avec deux concerts de « Samson et Dalia » (Honfleur), ou encore différents chœurs (l’ensemble de femmes Maria Bell Harmony, le choeur lyrique de Pris, le chœur Colonne, le chœur Arpeggione ou le chœur de l’AMOPA,le chœur d’Aubervabelle).
De 2015 jusqu’à 2019, elle a accompagné les cours de direction d’orchestre d’Adrian McDonnell à la Schola Cantorum à Paris. »