Mayuko Ishibashi

Mayuko Ishibashi

Née le 4 janvier 1986 à Sendai (Japon), Mayuko Ishibashi décide de commencer à apprendre le piano à l’âge de 18 ans (en 2004), à l’issue de ses études secondaires.

Deux ans plus tard, elle remporte le 2ème prix du concours de l’association internationale d’art de Tokyo, qui lui octroie une bourse pour suivre une masterclass avec Elena Richter au Conservatoire National de Musique de Moscou.
En 2012 elle reçoit un 1er prix au concours national de piano de Tokyo.
Par le conseil de jury ,elle part alors étudier en France auprès de Jean-Marc Luisada, à l’Ecole Normale de Musique de Paris, où elle décroche en 2013 le Diplôme. Elle a en outre étudié avec Pascal Rogé dans le cadre de l’Académie de Musique Française de Kyoto.
En 2013, elle participe en formation de trio à l’Académie Internationale de musique de chambre de Kniphausen (Allemagne), où son groupe obtient le 1er prix ; ils sont alors invités à donner un récital à Brême, qui fut chaleureusement salué par la presse.
Tout en continuant de suivre l’enseignement de Jean-Marc Luisada, Mayuko étudie le pianoforte à partir de 2014 avec Patrick Cohen au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris, en cycle « Concertiste ». Elle conserve aussi un souvenir très fructueux de sa rencontre avec Arthur Schoonderwoerd, lors de l’Académie de Musique Ancienne de Vannes.Elle pratique également l’orgue, le clavecin et le clavicorde.
Elle se produit régulièrement en récital, notamment dans le cadre des festivals Kniphausen (Allemagne), Musique d’abord à Barbizon, de l’Heure Musicale au Marais, des Balades acoustiques (Haute-Savoie), fête de la musique à la cathédrale d’Auxerre, et à Sendai (festival Chopin à Yamaha Hall, Seinen Bunka Hall,Lalala Hall, Sendai Shimin Kaikan…). Elle a participé au concert à la salle Cortot, Musikhochschle de Leipzig, Montfermeil, Gagny, Ville nes sur seine, sury aux bois…
Elle fait régulièrement l’objet d’émissions sur différentes chaînes radiophoniques ou télévisées japonaises Tohoku Broadcast, ou francaises ( « UNE JEUNE JAPONAISE DIT SA PASSION DU PIANO », sur Télégramme).
Elle envisage aussi des collaborations avec le milieu du théâtre (La vraie histoire des femmes de 14-18, auprès de la CompagnieThéâtre Élixir), ou de la danse (spectacle de Sylvie Chossart à l’auditorium de l’Haÿ-les-Roses).
Mayuko est régulièrement amenée à accompagner divers instrumentistes ou chanteurs ,académie de cuivres Epsival, ou encore chœurs (comme l’ensemble de femmes Maria Bell Harmony , le chœur Arpeggione, Aubervilliers ou ensembles.
Depuis septembre 2015, elle accompagne les cours de direction d’orchestre d’Adrian McDonnell à la Schola Cantorum à Paris.