Denis Jeannet, violoncelle

Après des études musicales à Chambéry ( Prix du jeune espoir en 1977 ) et à Grenoble ( DEM de violoncelle et musique de chambre ), il se perfectionne auprès de Reine Flachot à l’Ecole Normale de Musique de Paris ( licence de concert ), puis avec Arto Noras, Frédéric Lodéon, Alain Meunier, Claude Burgos et Yvan Chiffoleau.
Passionné par la musique  de chambre, il a été membre fondateur de l’ensemble « Le temps retrouvé », spécialisé dans la musique du XXème siècle, du Quatuor à cordes Altaïr, du « Concert inattendu », et à crée et dirigé l’ensemble « Les cordes sensibles ». Il joue aussi au sein de l’ensemble baroque Le Jardin musical, et dirige depuis 2015 Orchestre et Chœur de Fontaine.
Il enseigne le violoncelle et la musique d’ensemble dans les CRC de Meylan, St Martin d’Hères et Fontaine.

Michel Lauret, clarinette

Après des études au Conservatoire d’orléans, il obtient un premier Prix de clarinette au C.N.R. de Versailles dans la classe de  Mr Dionet.

Il rentre presque immédiatement comme clarinettiste à l’Orchestre de la Police Nationale.

Il poursuit parallèlement une carrière de Professeur – Fontainebleau –  Poissy  – Les Mureaux – Colombes –
Il obtient le Diplôme d’ Etat de Professeur de clarinette en 1986

Depuis 32 ans il est le clarinette contrebasse du Sextuor de Clarinettes Français (devenu aujourd’hui Ensemble de Clarinettes de Paris).
Avec son Orchestre et dans cette formation de Musique de Chambre il participe à de nombreuses tournées France –  Europe – Etranger – Asie – Plusieurs fois au japon et en chine.
Il est appelé en tant que spécialiste de son instrument  ( 2 ou 3 en france) à participer aux concerts d’autres grands Orchestres parisiens : orchestre de Paris – Radio France.

Michèle Renoul, piano

Après des études au Conservatoire de Lyon, elle part à Freiburg (Allemagne) où elle obtient deux masters, l’un dans la classe d’Elza Kolodin en piano, puis l’autre chez Ramon Walter en Lied.
Elle complète sa formation par des rencontres artistiques et pianistiques importantes (Vitaly Margulis, Rena Shereshevskaya), et se forme comme chef de choeur et d’orchestre en parallèle.
Elle est depuis 1994 professeur de piano et de musique de chambre au CRR de Strasbourg et à la Haute Ecole des Arts du Rhin. Au sein de l’ensemble Accroche-Note, avec lequel elle collabore pendant vingt ans, elle crée une cinquantaine d’oeuvres et se produit dans les festivals internationaux les plus renommés (Musica, Présence, Biennale de Venise,…).
Elle se produit également lors de récitals en solo, en Europe, Amérique du Nord, Australie, où elle donne aussi des masterclasses.
Titulaire du DE et du CA de piano, elle collabore avec le CEFEDEM de Metz dans la transmission de son expérience pédagogique.
Elle intervient à l’université de Strasbourg en donnant une série de cours sur l’histoire de l’intéprétation.
En 2016, elle crée la « Semaine du piano » du conservatoire de Strasbourg, qu’elle dirige lors des deux premières versions, en 2016 et 2018.
Elle crée en 2013 le duo « Le Clavier Vagabond » avec son amie d’enfance Elizabeth Vinciguerra.
Avec cette formation, elle gagne plusieurs prix internationaux:
-trois prix (prix du jury, prix du public et concert) au concours international de projets pianistiques d’Evian, en 2018.
-Le troisième prix du concours « Musiccompetitiononline » dans la catégorie musique de chambre, en 2020.
 
 

Following graduation for the music conservatory in Lyon, France, Michèle Renoul began her post-secondary education studying general history at the University of Lyon. She then decided to pursue music as a vocation. She was accepted at the Hochschule für Musik in Freiburg-im-Breisgau, Germany. From a young age, she had the good fortune to benefit from studying with great artists and educators such as Françoise Léage, Anne-Marie Lamy, Elza Kolodin, Vitaly Margulis, Laurent Cabasso, Rena Shereshevskaya, and Ramon Walter . She obtained two masters degrees, one in solo piano and the other in the interpretation of German Lied style music and French melody. She discovered, and became passionate about, music from the sixteenth and seventeenth centuries. She also desired to understand better repertoire inaccessible to piano via training directing choir and orchestra. She had courses in vocal training simultaneous to piano studies at the Hochschule in Freiburg. 

Very attached to great piano repertoire, she studied this subject deeply with her professors, and on her own, in addition to the work with German Lieder music. She is interested in new music creations that permit her to understand and collaborate with contemporary classical music composers. 

From this approach of adventure and artistic openness, she has worked with the group Accroche-Note since 1996. This is a group that has given concerts at major festivals and has preformed approximately 50 world premiere pieces by composers such as Xenakis, Dusapin, Mâche, and Manoury. She has performed on numerous CD’s produced by Accroche-Note. In solo performance, or as part of a group, she has performed at Musica (Strasbourg), Présence (Paris), Trattoriae (Parma, Italy), Venice Biennial, as well as in Spain, the United States, and in Australia. 

She counts among her partners in chamber music performances numerous performers such as Elizabeth Vinciguerra (piano), Pascale Michaud (cello), Christophe Beau (cello), Caroline Stinson (cello), Armand Angster (clarinet), Françoise Kubler (vocal), Marie Kobayashi (vocal), Emmanuel Séjourné (percussion), Jean-Luc Rimey-Meille (percussion), Pierre Rouyer (percussion), Les Percussions de Strasbourg, Michael Lonsdale (actor), Jacques Bachelier (actor), Danel quartett, Mario Caroli (flute), etc. 

A passionate teacher, this allows Michele to share her knowledge, know-how, and creativity related to the extraordinarily rich art of music. She began her career as an instructor at the school of music in Ecully, followed by ther knowledge, know-how, and creativity related to the extraordinarily rich art of music. She began her career as an instructor at the Hochschule in Freiburg. She has been a professor at the Conservatory of Strasbourg, France and the Superior Academy since 1994. She was elected coordinator of the Department keyboards by her peers in September, 2016. She created and coordinated the piano week at the Strasbourg Conservatory in February, 2016. This is a multi-faceted festival dedicated to piano. This is now a continuing festival that she coordinated in 2018 as well. She has recorded a solo CD of Ravel piano music. It has received excellent reviews such as in Classica magazine in France (4 stars), DNA newspaper in Strasbourg, and other publications.

Giovanni Umberto Battel, piano

Giovanni Umberto Battel, est né dans la province de Venise, et a commencé le piano à quatre ans, sous les conseils de son père Camillo, pianiste et compositeur. Il reçoit le diplôme avec mention du Conservatoire à Trieste, sous la direction de M° Luciano Gante. Sous la direction de la pianiste Lya De Barberiis il a obtient le diplôme universitaire supérieur de Santa Cecilia de Di d’Accademia, à Roma. Dans le même temps, il entreprend des études classiques en musicologie à l’université de Bologna et édite des articles sur les nouvelles méthodologies.

 

A vingt ans, Battel a obtenu la chaire de piano et a enseigné au Conservatoire de Trieste, à Venise et à Padoue. Du 1er novembre 1997 au 31 octobre 2009 a été Directeur du Conservatoire de Venise « Benedetto Marcello ».
Entre 1974 et 1979 il gagne cinq concours nationaux importants de piano (Osimo, La Spezia, Trieste, Taranto, Albenga) liés aux sociétés italiennes principales de concerts. Entre 1978 et 1982, il a gagné des prix dans sept concours internationaux de piano, prouvant sa valeur en différents endroits et temps, il suffit de mentionner les premiers prix à Stresa et à Enna et d’autres prix remportés à Concours « Pozzoli », « Viotti » et «Busoni».
Après son début en tant que soliste en 1976 pour le théâtre de Venise, et sa première prestation avec l’orchestre du théâtre de Sanremo ne 1980, il donne beaucoup de concerts en Italie.
Depuis 1986 Battel a également joué en France (Paris, Bergues, Bondues, Bourbourg, Briançon, Chateneauneuf du Pape, Lille, Nantes, Nancy, Obernai, Pennautier, Strasbourg), Allemagne (Böblingen, Bonn, Brême, Dresde, Hambourg, Lübeck, Meersburg, Munich, Remaghen), Grande-Bretagne (Londres), Espagne (Madrid, Girona, Sant Pere de Rodes, Vigo), Portugal (Madère), Belgique (Bruxelles, Jodoigne), Suède (Stockholm), Suisse (Zurich, Baden) Slovénie (Ljubljana), Croatie (Zagreb, Pola), Serbie (Belgrade), Grèce (Athènes, Tesaloniki), la Turquie (Ankara, Smyrna), Russie (Samara), Ucraine (Kharkov), Japon (Tokyo, Osaka), Etats-Unis (San Francisco et d’autres villes en Californie, Colorado, l’Indiana, Caroline du Nord, Texas et Oklahoma), Canada (Vancouver, Victoria).

 

Il a joué avec l’orchestre de chambre & symphonique conduits par De Bernart, Gavazzeni, Steinberg, Scimone et beaucoup d’autre.
Il a donné des Master classes en Italie, France, Espagne, Andorre, Slovaquie, Serbie, Albanie, Turquie, Japon, Etats-Unis et au Canada.
Il a été membre du jury dans divers concours de piano et consultant en matière de musique.

 

Du 1er Novembre 2009 au 31 Octobre 2010 a été en congé sabbatique pour avoir une série de concerts, ainsi qu’en Italie, les États-Unis, la Russie, l’Allemagne et l’Autriche. Dans certains endroits a donné des cours de maître et des discussions sur le système de gestion de l’éducation musicale en Amérique, la Russie et la région allemande.
En 2014, il a été nommé expert de l’Agence exécutive pour l’éducation, l’audiovisuel et la culture (EACEA) pour l’évaluation et la répartition des contributions européennes aux projets proposés dans le cadre du programme 2014/2020 Creative Europe Culture, sous-programmes des réseaux européens.
Il a enregistré pour la radio italienne et la télévision (RAI). En 1991, il enregistre (Bongiovanni ed.) Le monumental Concerto op. 39a pour piano, orchestre et choeur masculin de F. Busoni, et à partir de 2015, a commencé à éditer, sur les meilleurs magasins en ligne, une série d’enregistrements en direct recueillis tout au long de la carrière du concert, avec de la musique de Bach à Vingtième siècle. Ce projet d’enregistrement se poursuit, à partir de 2016, avec de nouveaux enregistrements réalisés en studio.
Plus d’informations sur http://www.giovanniumbetobattel.eu

 

 

 

 

 

 

Mihi Kim, flûte

La Flûtiste Franco-Coréenne Mihi Kim est soliste internationale et cosmopolite avec presque 1000 concerts à son actif.

Son Album « Le Cavalier Bleu », en collaboration avec le pianiste Bertrand Giraud et publié sous le label Anima Records a été acclamé par la presse internationale.

Depuis 1996, elle s’est produite en Allemagne, Suisse, Italie, Espagne, Royaume-Unis, Hongrie, Pays Bas, Belgique, Pologne, Roumanie, Croatie, Serbie, Russie, Japon, Corée, Taïwan et les Etats Unis, dans des prestigieuses Salles telles la Salle Cortot, Salle Gaveau, Opéra Comique, l’UNESCO, Théâtre des Champs Elysées et la Cité des la Musique (Paris), Ballet de Marseille, Radio France, Théâtre National de Strasbourg, (France), Comédie de Genève (Suisse), Villa Medici (Rome), Palazzo Chigi Saracini (Siena), Opéra de Cagliari (Sardaige) en Italie, au Musikverein de Vienne en Autriche, à la philharmonie de Lodz et à Czestochova en Pologne; au prestigieux Carnegy Hall (Zankel Hall) à New York (USA), puis à la Shinagawa Bunka Hall, Musashino Hall (Tokyo) et Kobe Bunka Hall (Kobe) au Japon, Gumho Art Center (Seoul), et à la scène principale du Seoul Art Center en Corée.

Elle collabore régulièrement avec le pianiste Bertrand Giraud avec qui elle a enregistré un album « Le Cavalier Bleu »(2013, Anima Records), puis avec Aurélien Pontier, Jennifer Fichet et Teresa Janina Czekaj. Parmi ces partenaires on cite Fabrice Pierre, Pierre-Henri Xuereb, Rachel Talitman, Elle a été menbre fondatrice de l’Ensemble Universalis, et membre des Ensembles L’itinéraire, Multilatérale, Paris Chamber Orchestra, et le Trio Takemitsu et le Trio Xanthos.

Aficionada de la musique contemporaine, elle a participé a de nombreux enregistrements de créations sous les label Mandala/Harmonia Mundi, Aeon et Musicube. Deux disques ont été enregistrés sous le Label Harp and co avec la harpiste Rachel Talitman et l’altiste Pierre-Henri Xuereb sur les oeuvres de F. Kern (« Frida Kern »), compositrice autrichienne, et les contemporains de Debussy (« Autour de Debussy »). Diverses projets sont en cours pour 2020-2021 notamment chez Anima Records et Leitmotiv.

Aujourd’hui Mihi Kim s’est plus tournée vers le style classico-jazz et collabore régulièrement avec Armando Ghidoni, Martin Kutnowski et Guy-Claude Luypaerts. Des oeuvres lui ont été dédiées et elle les a notamment créées aux concerts à travers le globe.

En 2017, Mihi Kim lance une avant-première d’un concert « Steampunk » à Paris, présentant ainsi un tout nouveau genre de musique, à la fois classique et moderne, piloté par des supports électroniques. Accueilli chaleureusement par le public parisien, le projet final sera alors présenté à travers une série de concerts et évènements à partir de l’automne 2020.

Depuis 1998 Mihi Kim oeuvre en tant que professeur de flûte à Paris et en région parisienne. Professeur à l’Ecole Normale de Musique de Paris et professeur titulaire au CRD d’Issy-les-Moulineaux (92), elle a formé plus de 200 professionnels venant de la France et de l’étranger. Elle est titulaire du Certificat d’Aptitude de Professeur de l’Enseignement Musical (PEA). Polyglotte et cosmopolite, elle parle 6 langues et donne des Masterclass à travers le monde, souvent dans la langue du pays. Elle est artiste internationale de Miyazawa Flutes, Japon depuis 2003 et joue sur une flûte Platine 900/000 (0.28) Type II Boston Classic.

Née à Séoul, Corée du Sud, Mihi Kim étudie en France et en Allemagne, au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, Hochschule de Cologne, Hochschule de München auprès des maîtres Alain Marion, Jean-Pierre Rampal, Andras Adorjan, Aurèle Nicolet, Paul Meisen et Pierre-Yves Artaud. Elle est lauréate du 5e Concours International Jean-Pierre Rampal à Paris et a gagné le 1er Grand prix du Concours International de Musique à Bayreuth en Allemagne. Elle s’est perfectionné en s’inspirant des maîtres tels Maxim Vengerov, Martha Argerich, Shlomo Mintz, Hilary Hahn, et de James Galway avec qui elle entretient une relation amicale et proche.

 

Thierry Dran, Ténor

Fils et père d’artiste lyrique et ancien élève de l’école nationale de l’opéra de Paris, Thierry Dran fit une carrière au plan national et international.

Il est aujourd’hui coach vocal et fondateur de l’agence artistique Thierry Dran.

Il gère une équipe d’artistes engagés dans les grandes maisons d’opéras et les conseille dans leur démarche de répertoire.

Parallèlement à ces activités, il forme certains débutants chez qui il sent des dispositions pour la carrière, démarche technique au service aussi bien de l’opéra que de la musique populaire (il forma par exemple, le chanteur très médiatique Vincent Niclo).