Francesco Mariozzi

Francesco Mariozzi
Figlio d’ arte si è diplomato in violon­­cello con il massimo dei voti sotto la guida
del M° N. Sarpe, ha continuato i suoi studi alla Hochschüle fur Musik di Würzb­­urg conseguendo la Meisterklassend­­iplom con il Maestro J. Metzger; si è pe­­rfezionato con arti­s­ti prestigiosi come Maisky, Gutman, Ge­­ringas, Perènyi, Meu­­nieur, Palm, nonché presso importanti ac­cademie quali “Stauffer” di Crem­­ona, Università di Mainz, l’Accademia Ch­­igiana di Siena, Ho­c­hschüle di Vienna.
Dal 2007 al 2012 è stato primo violonc­­ello presso il Teatro Massimo Bellini di Catania, è stato spesso primo violo­­ncello ospite presso il Teatro S. Carlo di Napoli, l’Orchest­­ra Sinfonica Sicili­a­na, il Teatro Regio di Pa­­rma e l’Orchestra si­­nfonica di Roma e del Lazio. Collabora con gli attori Claudio Santa­­maria, Anna Fogliett­­a, Marco D’Amore, es­ibendosi in import­an­ti festival teatr­ali. In passato ha coll­­aborato con altre im­­portanti istituzion­i, quali l’Orchestra Santa Cecilia di Ro­ma e la prestigiosa Orchestra Filarmonica “Arturo Toscanini”, diretta da Loorin Maazel, nella quale ha ricoperto il ruolo di primo violoncel­l­o. È ospite, sia come solista che come ca­­merista, di prestigi­­ose istituzioni mus­i­cali e straniere come la Società del Quartetto di Firen­­ze, il Festival dei Due Mondi di Spoleto, l’Institut Culturel Italien de Montrea­­l, gli incontri Musi­­cali di Fiesole, il Festival delle Nazi­o­ni di Portogruaro, il Festival di Pompos­­a, l’Associazione Fi­­larmonica Umbra, a Marzo 2019 suonerà co­me solista nella fam­osa sala CARNEGIE HA­LL di NY, spesso suona in duo con il pianista Bruno Can­­ino.
È direttore artist­­ico del Festival del­­le Città Medievali (Roma e Lazio). Ha in­oltre effettuato div­erse registrazioni per Radio Vaticana.
Il M° Mariozzi olt­­re ai concerti e all­­’insegnamento si de­d­ica alla composizi­on­e.
Sì è laureato in vi­oloncello e composi­­zione al Hochschule für Musik di würzburg Frankfurt am Main (Germania).

Emmanuelle Verger

Emmanuelle Verger est née à Clermont-Ferrand (Auvergne). Après avoir obtenu la médaille d´or en violoncelle au C.N.R. de sa région, dans les classes de Sylvie Cagnoncle et Lionel Michel, elle partit étudier au Conservatoire National de Musique de Boulogne-Billancourt à Paris, dans la classe de Xavier Gagnepain. Elle obtint son prix de violoncelle en supérieur à l´unanimité, ainsi que deux prix à l´unanimité en musique de chambre, dans les formations quatuor à cordes et trio avec piano. Ses professeurs furent Hortense Cartier-Bresson et Christophe Poiget. Ensuite, elle poursuivit sa formation avec Ivan Chiffoleau (Perfectionnement), professeur au Conservatoire National Supérieur de Lyon. Elle obtint une formation très complète en solfège, harmonie et histoire de la musique.

Emmanuelle partit à Berlin dans la classe de Joseph Schwab et obtint son diplome de violoncelliste avec mention très bien, à la Musikhochschule Hanns Eisler. En supplément, elle passa son diplome de professeur de violoncelle et l´obtint mention très bien, à l´université des artistes de Berlin (UDK).

Elle participa à de nombreuses master class internationales avec les professeurs Michel Strauss, Florian Lauridon, Jean.Marie Trotereau, Stefan Forck, David Geringas et Boris Pergamenschikov.

Pédagogue, musicienne titulaire de son poste à Berlin, soliste et chambriste internationale, elle participa à de nombreux projets de concerts et enregistrements radio comme le concerto de Dvorak avec Orchester, une symphonie de Joseph Haydn sous la direction de Nikolaus Harnoncourt à la salle philharmonique de Berlin ainsi qu´au Neuköllner Oper. Formatrice à l’Universität der Künste, Hochschule et Professeur pour les violoncelles et contrebasses au L.J.E Neue Musik.

Un point fort de sa vie artistique est son engagement dans la pédagogie du violoncelle et de la musique de chambre. A coté de ses nombreuses expériences dans les Conservatoires de Neukölln, Steglitz-Zehlendorf, l´école de musique franco-allemande de Berlin, elle a été titularisée à la Musikschule de Charlottenburg. Chaque année, elle présente brillamment ses élèves au concours » Jugend Musiziert. » Ses élèves obtiennent des prix au niveau national. Au sein du conservatoire, elle est également responsable des élèves qui se destinent à devenir professionnels. Elle les prépare avec succès aux écoles supérieures (Musikhochschulen) de différentes villes d’Allemagne.

Miltiadis Cassaras

Miltiadis Cassaras took his first music lessons alongside his father. From his teenage has appeared in greek television, performed as a solist in recitals and live concerts in cities throughout Greece. He was chosen, after a competition to represent Greece to the Mediterranean Youth Orchestra. He was the first Greek cellist that was chosen receiving the highest grade, in the first 10 years of the competiotion. He represented Greece in the (ECUME), in the frame of “Thessaloniki Cultural Capital of Europe” series of events in 1997 performing as a soloist with the Orchestra of the State Conservatory of Thessaloniki.

At the same period, he obtains his diploma with the grade ‘A+ unanimously’ from the State Conservatoire of Thessaloniki. During his academic studies in Germany he was awarded the 1st Prize in the Cello Competition ‘TECHNI’ (the ‘Art’), the 1st Prize in the ‘Young Soloists’ Competition in the city of Volos and again the 1st Prize in the Competition for Young Soloists of the State Orchestra of Athens.

After winning competitions he was awarded scholarships from the I.K.Y. (State Foundation of Scholarships), from Megaron of Music of Athens and Megaron of Music of Thessaloniki. As a soloist he has performed with the State Orchestra of Athens, State Orchestra of Thessaloniki, Orchestra Carish in Milan,Municipal Orchestra of Athens, Municipal Orchestra of Thessaloniki,

Municipal Orchestra of Larissa, Municipal Orchestra of Volos, Cello Sound Bremen, Orchestra Academia Bremen and others.

He has given concerts in Germany, France, Italy, Albania, Kosovo, F.Y.R.o.M., Morocco, Tunisia and other countries.  He has participated and recorded for the Greek and German radio. He was student of universally acknowledged and famous professors such as: N. Gutmann, X. Jankovic, A. Baillie, G. Teulieres, C. Ilea, E.Papastavro, T. Wick and others.

Miltiades Cassaras masters a very wide repertoire that expend from the early baroque era to nowadays, covering all the length of cello repertoire.

In the Greek audience he has first performed works of Piatti, Cassado, Chatshaturjan,Britten,Ginastera,Servais, Rossini,Mainardi,Kodaly and many other composers. He collaborate with renowned musicians such B.Giraud,D.Hann,S.Badivuku,B.Fidetzis and many others.

 

Bledar Zajmi

http://www.bledarzajmi.com/

Bledar Zajmi was born in Tirana, Albania in 1973. He took his first cello lessons at the age of six and already showed an amazing amount of talent. At his 12 years of age, he won the 2nd prize in the Cello national competition and started to perform at concerts in Albania and abroad. After graduating the music high school in Tirana with Gjovalin Lazri he studied at the Academy of Music in Prague (1992–1997 with Rudolf Lojda) and graduates with honors. In 1997, he participated in the master class of Josef Chuchro in Semmering, Austria. Already during his university studies, he began to concentrate on his solo career and chamber music. He performed solo concerts in Japan, Italy, Germany and Czech Republic. In 1999, he won the 2nd prize and the jury’s Special Prize for the best interpretation of the contest piece played in the International chamber music competition “Palma d’Oro” (Duo cello and piano) in Finale Ligure, Italy. In 2004, he won silver and 3rd prizes in the International chamber music competition “Rovere d’Oro” (Duo cello and piano) in San Bartolomeo al Mare, Italy. His rich discography includes CDs with various chamber music ensembles. He regularly records for Czech Radio and Czech Television and continues to perform concerts in many countries in Europe, Japan, China and Brazil. Since 2000, he has been the concertmaster and cello soloist of Prague National Theatre Orchestra. He plays a cello by the Czech violin-maker Jan Slípka “Clarus” (1996).

 

Concert Beethoven Prague 2020

Martin Barral

Martin Barral à étudié le violoncelle avec Jean Brizard et Michel Strauss au Conservatoire de Boulogne Billancourt et avec Jacques Ripoche à Caen ou il à obtenue un 1er Prix , prix d’excellence à l’unanimité, musique de chambre, déchiffrage, analyse (A.Poirier), Harmonie (I.Dua)…
Il joue en soliste les concertos de Kabalevwski, Haydn, Lalo…IL se perfectionnera lors de stages avec X.Gagnepain, R. Sommer…Diplômé d’état il est professeur au conservatoire de Noyon et à la Cité de la Musique de Soissons.
Il aborde la direction d’orchestre, il crée l’orchestre De Musica, remporte le poste de Directeur musicale de l’Orchestre symphonique du Campus d’Orsay avec lequel il donne  18 concerts par an, au maximum,  avec des solistes de renoms comme: R.Pasquier, C.Casadesus, S Nemtanu, S.Koche S. Roussev, ou les violoncellistes : M. Coppey, E. Moreau, N.Pierre, R. Perraud… Il crée le concerto pour violoncelle de Philippe Chamouard (avec L.C.Debacq).
En temps que chef d’orchestre, Il a enregistré 6 Cds inédits notamment : Quantz 9/10 Répertoire, ou Ruth de C Franck (3 Diapasons), ou des compositeurs contemporains comme P. Moss.
Martin Barral est Chevalier dans l’ordre des Palmes Académiques, Citoyen d’Honneur de la ville de Vanves et Lauréat de la fondation Cziffra.

Hila Karni

https://www.hilakarni.com/

Hila Karni was born in Tel Aviv. She took up the cello at the age of 9 and four years later started touring Europe, Canada and the United States.

Her teachers were Zvi Harel, Uzi Wiesel, David Geringas and the legendary Bernard Greenhouse, who has described Hila as “one of the most musically sensitive and technically exciting cellists of the younger generation.” Her chamber music training was with Haim Taub, Ilan Gronich and the Alban Berg Quartet.

Together with violinist Daniel Bard and pianist Ohad Ben-Ari, she founded the successful Trio Mondrian in 2006. The trio won 1st Prize, the “Young Award” and a special prize for its interpretation of a Brahms trio at the International Chamber Music Competition in Trieste in 2007. At the Bologna Festival in 2008, it received the Audience Prize. In 2009, it was awarded the Borletti-Buitoni Fellowship (London). The Italian composer Marcello Abbado dedicated a piece titled “Trio Mondrian” to the ensemble.

As a guest at numerous festivals, among them Mecklenburg Vorpommern, Schleswig-Holstein, Stresa, Kfar Blum and Ravinia and through appearances at the Concertgebouw in Amsterdam, the Megaron Concert Hall in Athens, the Festspielhaus in Baden-Baden, the Palais de Beaux Arts in Brussels, the Konzerthaus in Vienna, the Cologne Philharmonie, Wigmore Hall in London and Carnegie Hall in New York, she has gained international acclaim. Among her many musical partners are Boris Pergamentschikow, Guy Braunstein, Ralf Gothoni, Bernard Greenhouse, Maxim Vengerov, Nigel Kennedy and the Scharoun Ensemble. She also regularly collaborates with Israeli singer Achinoam Nini, known internationally as “Noa.”

Hila’s recordings of the “Romantic Serenades” and the Cello Concerto op. 33 by Robert Volkmann with the Hamburg Camerata, whose principal cellist she is, and of Max Richter’s “War Anthem” with the Deutsches Filmorchester Babelsberg received enthusiastic reviews.

Albanian composer Dhora Leka wrote the solo piece “Improvisus” for her.

From 2013 to 2015, Hila taught chamber music at the Hochschule für Musik und Theater in Hamburg.

At the urging of her then ten-year-old daughter, Lir Vaginsky, who expressed the wish to make music with her mother, she established the successful chamber music series “Prelude Concerts” in Berlin in 2015. As a result, not only her daughters, Lir (violin) and Dorel (flute), but also many other young talents are given the opportunity to appear with professional musicians.

Sébastien Giacomi, Violoncelle

Sébastien GIACOMI
(Chef d’orchestre, violoncelliste, directeur de l’école de musique Fleur de lis)

Passionné de musique dès l’âge de 5 ans, il entreprend ses études au Conservatoire à Rayonnement Régional (CRR) de Cergy-Pontoise dans la classe de Pierre DEVOS et de chant dans la classe de Denis LABORDE. Il dirige un orchestre à cordes à l’âge de 10 ans, et chante en soliste le « Pie Jesu » du Réquiem de Fauré à 12 ans à la Basilique-Cathédrale de Saint Denis à Argenteuil suivi d’une tournée à Grasse avec l’orchestre de CRR de Cergy-Pontoise dirigé par Andrée-Claude BRAYER.
Il poursuit ses études de violoncelle et de musique de chambre avec Yo-Yo MA, Augustin DUMAY,
et Maria Joao PIRES. Dès l’âge de 18 ans, il obtient le poste de professeur de violoncelle et de solfège au Conservatoire de Chennevières sur Marne et dirige l’orchestre du conservatoire.
En 2000, il est le violoncelle solo à l’Orchestre de Camerata de l’Ile dirigé par André PONS, et invité en tant que Professeur de violoncelle au festival « Rencontres Musicales Bourdonnais » en 2001.
Il crée le Quatuor Lamy avec sa femme Yuriko KASE en 2003 avec lequel il s’est perfectionné en formation professionnelle de musique de chambre dans la classe du Quatuor Ysaÿe au CRR de Paris. En surmontant le combat contre sa maladie, la leucémie aïgue lymphoblastique, il obtient une bourse par la SPEDIDAM pour participer à l’Académie de musique de chambre du Quatuor Debussy et un Master classe avec Quatuor Amati. Il se produit notamment en concert diffusé en direct sur France Musique au Festival « Cordes en ballade » en 2006, concerts en quintette à cordes avec Michel MICHALAKAKOS à Rouen en 2007. En 2012, Il est invité au festival de musique à Figeac pour interpréter le quintette pour deux violoncelles de Schubert, et au Musée national d’ethnologie à Osaka (Japon) pour un concert-conférence sur les suites de Bach.

Depuis 2010, il est le directeur de l’école de musique Fleur de lis à Paris, et donne régulièrement des
master classes et des conférences en France et au Japon. Il dirige également plusieurs orchestres dont l’emsemble Seiseki Ba-rock en 2017.

Cécile De Hann, Violoncelle

 

 

 

 

 

 

 

Cécile De Hann débute le violoncelle au CNR de Reims dans la classe de Pierre Penassou, élève de Maurice Maréchal, membre du quatuor Parennin et cofondateur de l’Ensemble Intercontemporain. Ce professeur exceptionnel lui insufDlera la passion de la musique de chambre et de la transmission. Elle poursuit parallèlement des études de piano. Après deux
premiers prix et licences de perfectionnement mention très bien en violoncelle et musique de chambre, elle entre au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon,
dans la classe de Jean Deplace et Marc Coppey. Elle reçoit l’enseignement d’Alain Meunier, Zoltan Toth et du quatuor Debussy en musique de chambre et suit également un cursus consacré à la création contemporaine sous la direction des compositeurs Philippe Manoury puis Gilbert Amy. Après un premier prix de violoncelle elle est sélectionnée pour participer aux master-classes de Gary Hoffman et aux stages de Janos Starker. Elle effectue ensuite un 3ème cycle de perfectionnement en musique de chambre dans la classe de Franck Krawczyk.
Tout en étant membre co fondateur d’un ensemble qui se produit régulièrement en concerts, elle fonde, avec d’autres lauréats du CNSM, un trio avec piano, puis remporte avec cette formation le 1er prix du concours international de musique de chambre de Sarrebruck.
Cécile De Hann donne très tôt de nombreux concerts notamment à Paris (Sénat, Radio-France, Cité de la musique…) Florence, Vienne, au Mozarteum de Salzburg, à la Radio-Télévision de Bruxelles, au Victoria Hall de Genève… ainsi qu’au sein d’orchestres sous la direction de grands chefs tels que Peter Csaba, Emmanuel Krivine, Kent Nagano. Elle a collaboré à des projets incluant les arts plastiques, la littérature ou le cinéma, par exemple pour la Fondation Royaumont et le Théâtre du Châtelet à Paris (avec le plasticien Christian Boltanski, la metteur en scène Julie Brochen ou la romancière et cinéaste Héléna Villovitch) Cécile De Hann a suivi une formation pédagogique poussée au CNSM et s’est passionnée très tôt pour l’enseignement. Elle a bénéDicié des conseils de Xavier Gagnepain et Michel Strauss et a commencé à enseigner dès l’âge de 22 ans. Elle a formé de nombreux violoncellistes dont plusieurs ont été admis aux CNSM et sont devenus concertistes ou membres d’orchestres prestigieux. Détentrice du CertiDicat d’Aptitude, elle a exercé dans plusieurs structures avant d’être titulaire de sa classe au CRD de Chartres, où elle enseigne le violoncelle et la musique de chambre.

Eunju Park-Moreau, Violoncelle

Membre titulaire du Seoul Philharmonic Orchestraet du Gaïa Quartet, Eunju Park est une soliste et chambriste accomplie. Réputée pour la beauté et l’élégance de sa sonorité, Eunju Park est appréciée pour son jeu sensible et raffiné. Ses concerts en tant que soliste et chambriste l’ont amenée dans de nombreuses salles de concert parmi les plus prestigieuses au monde. Eunju Park a remporté les premiers prix dans de nombreuses compétitions organisées en Corée du Sud avant de poursuivre ses études à Paris avec Xavier Gagnepain, Florian Lauridon, Philippe Muller et le Quatuor Ysaye. Pendant ses études au Conservatoire de Paris, elle remportera les premiers prix du Concours international de Turin et du concours de musique de chambre de Paris.
Eunju Park a joué en tant que soliste avec de nombreux orchestres dont l’Orchestre Philharmonique
de Séoul, l’orchestre Italia Festival, l’Orchestre Philharmonique Suwon. Elle a également été invitée comme violoncelliste solo par le Korean Symphony.
Eunju Park joue sur un violoncelle de Raffaele Gagliano (Naples) de 1825.

Denis Jeannet, violoncelle

Après des études musicales à Chambéry ( Prix du jeune espoir en 1977 ) et à Grenoble ( DEM de violoncelle et musique de chambre ), il se perfectionne auprès de Reine Flachot à l’Ecole Normale de Musique de Paris ( licence de concert ), puis avec Arto Noras, Frédéric Lodéon, Alain Meunier, Claude Burgos et Yvan Chiffoleau.
Passionné par la musique  de chambre, il a été membre fondateur de l’ensemble « Le temps retrouvé », spécialisé dans la musique du XXème siècle, du Quatuor à cordes Altaïr, du « Concert inattendu », et à crée et dirigé l’ensemble « Les cordes sensibles ». Il joue aussi au sein de l’ensemble baroque Le Jardin musical, et dirige depuis 2015 Orchestre et Chœur de Fontaine.
Il enseigne le violoncelle et la musique d’ensemble dans les CRC de Meylan, St Martin d’Hères et Fontaine.