Herbert du Plessis

Après avoir étudié avec le maître renommé Pierre Sancan, le pianiste Herbert du Plessis passe plusieurs années en Angleterre, où il remporte le 1er Prix de la Royal Academy of Music ; soucieux de ne pas se limiter aux seules prouesses de virtuosité, il poursuit simultanément ses études pianistiques auprès du grand lisztien Louis Kentner à Londres et la préparation d’une maîtrise en musicologie à la prestigieuse université d’Oxford, où il lui est décerné le rarissime diplôme d’honneur de 1ère classe. De retour en France, il est invité par l’immense virtuose Georges Cziffra à se perfectionner auprès de lui, en Hongrie et à Senlis. Devenu lauréat de la Fondation Cziffra, Herbert du Plessis a le privilège de parfaire sa conception de la musique romantique dans la proximité de cet inoubliable interprète de Liszt. Conformément à la volonté du maître disparu, Herbert du Plessis a siégé longtemps au conseil d’administration et au comité artistique de la Fondation Cziffra. Les concerts d’Herbert du Plessis sont toujours accueillis avec enthousiasme par le public ainsi que par la presse. Ainsi il se voit l’invité de festivals ou d’émissions de radio en Belgique, en Suisse, en Allemagne, en Italie, en Pologne et en Hongrie. En 2012, les invitations l’ont mené jusqu’en Australie et au Brésil. A la mythique salle du Wigmore Hall de Londres il joue à guichet fermé, ce qui est également le cas lorsque le chef d’orchestre Laurent Petitgirard l’invite à se produire avec l’Orchestre Symphonique Français à l’Opéra-Comique, ou encore quand Pierre Cardin lui ouvre les portes de l’Espace Cardin sur les Champs-Elysées. Herbert du Plessis fut pendant plusieurs années Président d’honneur du Festival Liszt en Provence, et a donné le récital inaugural du Festival de Richelieu en 2007. A Paris il a joué à la Salle Gaveau, au Théâtre des Champs-Elysées, à l’Auditorium des Halles, au Musée d’Orsay. France-Musiques lui a consacré une émission d’une heure et demie. Herbert du Plessis est un des très rares pianistes au monde à avoir donné en public l’œuvre entière de Chopin, répartie en 10 récitals : exploit qu’il a accompli trois fois à Paris, et qui lui vaut une invitation à se produire aussi à Londres devant la prestigieuse Chopin Society. Récompensé par le Grand-Prix de la Nouvelle Académie du Disque, Herbert du Plessis a consacré des enregistrements à Liszt, Chopin et Schumann; un double album consacré aux Etudes et aux Préludes de Chopin a été enregistré cette année et paraîtra au début de 2024…

Laissons la parole aux critiques :

« A propos d’Herbert du Plessis, nous pourrions titrer : Chapeaux bas, Messieurs : un Musicien ! » (Jeannine Hauchard dans CultureMag, mai 2010)

« Herbert du Plessis possède une maîtrise expressive du clavier réellement stupéfiante » (Frédéric Gaussin dans jejouedupiano.com, novembre 2021)

La revue Piano : L’intégrale Chopin d’Herbert du Plessis, donnée à Paris, a suscité un large intérêt médiatique. Le raffinement, un grand sens de la courbe et de la ligne, et une pudeur expressive gorgée de sensibilité et de passion contrôlée caractérisent sa conception. Après un concert à Saint-Etienne, Jean-Luc Perrot écrit : Herbert du Plessis interprétait Chopin et Liszt, compositeurs romantiques par excellence. Elève de Louis Kentner et de Georges Cziffra, Herbert du Plessis se meut dans cet univers avec une aisance confondante…il a donné la Berceuse de Chopin avec une subtilité infinie, dans une totale décontraction : un sublime moment d’émotion. Lors d’un passage à la Salle Gaveau, la Revue des Deux Mondes : Aussi sensible qu’intelligent, doté d’un superbe toucher, d’une technique souveraine, d’un goût infaillible, Herbert du Plessis est un artiste admirable…les redoutables Variations de Brahms sur un thème de Paganini (l’un des morceaux les plus difficiles de tout le répertoire pour piano) étaient une grande démonstration de maîtrise du clavier, devant laquelle on ne pouvait que s’incliner…Du très, très grand piano. A la parution de son premier enregistrement d’œuvres de Liszt, le magazine Diapason : La franchise et la transparence de son toucher lumineux, les couleurs variées dont il pare son jeu, le parfait équilibre entre le cœur et le sens architectural, l’abattage dont il peut faire preuve : on est totalement comblé et ébloui.

Tristan Pfaff

Tristan Pfaff est un invité régulier des scènes les plus prestigieuses :  la Roque d’Anthéron, salle Gaveau (Paris), Victoria Hall (Genève), salle Tchaïkovski (Moscou), la Monnaie (Bruxelles), Villa d’Este (Tivoli)…Il a participé à de nombreuses émissions de radio et télévision (« la boîte à Musique » de Jean-François Zygel, « Vivement Dimanche » avec Michel Drucker sur France 2, culture box sur France 5). Ce disque consacré aux valses de Chopin est son 7e album, après « Liszt », « Schubert », « Piano encores » (label Aparté), puis « Karol Beffa 12 études », « Tableaux d’enfance » et « Voltiges », parus sous le label AdVitam.

Laurence Oldak

Laurence Oldak commence le piano à 4 ans. Après une médaille d’or au Conservatoire de Toulouse à 14 ans, elle rentre au CNSM de Paris où elle étudie avec Dominique Merlet, Jacques Rouvier et Théodore Paraskivescu. 1er Prix de piano et 1er Prix de musique de chambre en 1987, elle est admise à l’unanimité en cycle de perfectionnement, tout en participant à des masterclasses avec Léon Fleisher, Gyorgy Sebok et Dimitri Bashkirov. Sa rencontre avec la pianiste Lucienne Marino, disciple d’Arturo Benedetti Michelangeli, marque de façon décisive son approche de la musique et son jeu pianistique. Elle remporte le premier prix de la fondation Yamaha en 1990. Elle est finaliste lors du concours international Busoni en 1993 et en 1995. En 2012, elle débute un partenariat avec le compositeur d’origine biélorusse Kirill Zaborov qui lui confie la création de ses Dix Apparitions et de sa Suite Entrelacs. Son disque Dialogue Scriabine/Zaborov, paru en avril 2015 chez Fuga Libera, a suscité un accueil enthousiaste. Nathalie Dessay reconnaît en elle « une artiste constamment inspirée, donnant à son piano des couleurs inouïes » (France Inter – Classic avec Dessay, 19 juin 2015).

Carole Chicha

Carole Chicha entre au CNSMDP à l’âge de douze ans en cycle préparatoire, dans les classes de solfège spécialisé́, harmonie et piano avec Ventislav Yankoff. Elle poursuit ses études ensuite en cycle supérieur dans les classes de Gabriel Tacchino pour le piano, et de Geneviève Joy-Dutilleux pour la musique de chambre. En 1985, elle remporte un premier prix de piano et un premier prix de musique de chambre. Sa solide formation lui permet de se perfectionner lors de master classes et stages auprès de grands maitres tels que Jean-Claude Pennetier, Michel Beroff, Evgeny Malinin et Catherine Collard. Le critique musical Jean Abel note que « son jeu éloquent a l’ardeur et l’assurance de la jeunesse et un métier qui lui permet de servir son brillant enthousiasme. »

Carole Chicha est professeur titulaire de piano et de musique de chambre au Conservatoire à Rayonnement Communal de Melun en Seine-et-Marne.

 

 

Claudio Chaiquin

Pianiste franco-argentin, Claudio Chaiquin est né à Buenos Aires. Il a été formé par la pianiste Dora Castro au Conservatoire « Manuel de Falla » de sa ville natale. Il devient très vite l’un des talents les plus prometteurs de sa génération : lauréat du Concours Jeunes Solistes de la Radio Nationale d’Argentine, il se produit avec orchestre au Théâtre “Coliseo” de Buenos Aires.

Remarqué par Magda Tagliaferro, il viendra en Europe sur ses conseils. A Paris il continuera sa formation sous la direction de Dominique Merlet et Marie-Claude Équoy. Il obtiendra une distinction spéciale au Concours Claude Kahn qui lui permettra de se produire en tant que soliste à la grande salle du Palais de l’Unesco en 1987. Puis en 1989, disciple et assistant d’Aquiles delle Vigne à l’École Normale de Musique de Paris « Alfred Cortot », il obtiendra le Diplôme Supérieur d’Exécution de cette école. L’année suivante, il est admis au Concours Marguerite Long de Paris.

Il obtiendra ensuite le Premier Prix (ex-aequo) du Concours International « Vincenzo Bellini » de Caltanissetta 1991, en Sicile. En 1993, il sera brillamment diplômé à l’issue du concours général du Rotterdam Conservatorium (Codart). Il sera invité également au Palm Beach International Piano Compétition 1994. En 1995 et en 1996 il s’est produit à l’Opéra de Monte Carlo dans le cadre du Concours International World Piano Masters de Monaco. Il a également été nommé Chevalier des Arts et Lettres.

Il s’est présenté dans différentes villes du monde dont : Rome, Liège, Rotterdam, Paris, Nice, Acireale, Buenos Aires, La Plata, Mendoza. Il a joué en qualité de soliste, au Teatro Golden de Palermo, en Sicile, sous la direction de José Serebrier avec l’Orchestra Sinfonica Siciliana, avec l’Orchestre National de Lithuanie sous la direction de Armando Krieger et avec l’Orquesta de San Luis, en Argentine. En 1998 il a interprété le 3ème Concerto de Beethoven sous la direction de Francisco Perales à Buñol, Valencia (Espagne). Il a interprété le concerto en Ré mineur de Bach, et les Variations de Daniel-Lésur sous la direction de Bernard Calmel. Il a également joué le 1er concerto de Liszt et le concerto en la mineur de Grieg avec le jeune orchestre symphonique « Maurice Ravel » sous la direction d’Olivier Holt et Vincent Renaud. En compagnie de Lydie Barkef il a présenté les trois concerti de Bach pour deux pianos et cordes, ainsi que les deux concerti de Mozart, dirigés par Jean Pierre Ballon.

Il s’est déjà produit en 1993 au Festival Liszt de Braux-Sainte-Cohière en Champagne. Il s’est présenté en 1999 au Palais de Congrès “ Atlantia ” de La Baule.

L’un de ses concerts à la Scala de San Telmo, à Buenos Aires, a été enregistré par la chaîne de télévision “ Canal a ”, et a été retransmis à toute l’Amérique Latine.

Lauréat de la Fondation Cziffra, il s’est présenté à la Chapelle de Senlis à des nombreuses occasions.

Après avoir enregistré les Etudes Transcendantes de Liszt, il a sorti un C.D. avec la violoniste Beata Halska pour le label Naxos consacré à l’œuvre pour violon et piano de Florent Schmitt, qui a obtenu d’excellentes critiques.

Claudio Chaiquin enseigne le piano au Conservatoire W. AMozart du centre de Paris ainsi qu’au conservatoire Maurice Ravel de Levallois.

Paolo Costanzo

Après ses études en piano au Conservatoire S. Cecilia de Rome, où il a l’occasion entre autres de travailler avec Aldo Ciccolini, il se perfectionne avec la pianiste Mirta Herrera et il approfondit le travail sur le répertoire pour duo pianistique (quatre mains et deux pianos) avec le pianiste Bruno Canino à l’Ecole de Musique de Fiesole-Florence. La rencontre avec le pianiste Alexander Lonquich est elle aussi une expérience marquante dans sa vie artistique : il participe à ses master classes à l’Académie du pianoforte Bartolomeo Cristofori de Florence et il suit ses cours de perfectionnement à l’Académie Chigiana de Sienne. Il joue en France, Allemagne, Italie, en tant que soliste, en formation de chambre et avec orchestre. Il a toujours cultivé sa grande passion pour l’enseignement : actuellement il est professeur de piano au Conservatoire de Palaiseau.

Kim Joon

Kim Joon is a pianist presenting his impressive playing with his in-depth understanding on music and sophisticated sense. He both entered and graduated from the Seoul Arts High School as the top of his class. While he was still in high school, he attended the first preparatory school for the Korean National University of Arts and succeeded in entering the University, studied with Professor, Kim Dae-jin, and graduated with the distinction.
Afterwards, he moved to Germany he studied at the Mannheim University of Music and Performing Arts with Professor, Robert Benz, and acquired the diploma. He also completed the chamber music course, developing his skills and understanding in a solo performance as well as chamber music. He continued his study at the Frankfurt University of Music and Performing Arts with Professor, Lev Natochenny and graduated from the Konzertexamen program with the distinction, laying a solid foundation to be an exceptional musician.
Since he was young, he has demonstrated his outstanding abilities by winning the nation’s numerous renowned competitions. While studying at the Korean National University of Arts, he won the first prize at the Dong-A Music Competition, the first prize and the special prize at the Busan Music Competition, the first prize at Ewha & Kyunghyang Concours, the first prize at the Music Association of Korea Competition, the first prize at Chosun Music Competition, the first prize at the Eumyoun Competition and the first prize at the Hankook Children’s’ Daily Music Competition among others. While studying at the Seoul Arts High School, he proved his competence as a pianist by winning the Proud Musician of the Seoul Arts High School.
When he was eleven, he gave his debut performance with the Seoul Philharmonic Orchestra. Since then, he played with KBS Symphony, Suwon Philharmonic Orchestra, Busan Philharmonic Orchestra, Gunsan Philharmonic Orchestra, Korean Symphony Orchestra, Seoul Symphony Orchestra, Seoul Arts High School Orchestra, Chungnam Philharmonic Orchestra. He also played with world famous orchestras such as WDR Rundfunk Orchestra, China National Symphony, Tokyo Symphony Orchestra, Belgium Orchestre Royal de Chambre de Wallonie. Moreover, Kim held several recitals including JM debut performance. Performing as a soloist in several performances and holding recitals, he has established himself nationally and internationally. Especially after moving to Germany, he began to distinguish himself by being awarded at the Concorso Internationale Pianistico Citta dei Marsala in Italy. Afterwards, he won the first prize at the Concurs Internacional de Piano D’Escaldes/Engordany Premi Pricipat d’Adorra, the second prize at Cologne International Music Competition, the third prize at the China International Piano competition, was awarded at the Leeds International Piano Competition, won the Semifinal Prize at the Queen Elisabeth Competition and the fifth at the Japan Hamamatsu International Piano Competition as receiving international acclaims.
He also presented recitals in Italy, France, Spain, Andorra, China, Japan among others by invitation. When studying at the Mannheim University of Music and Performing Arts, he was invited by Deutschland Radio Berlin Rundfunk and his playing was live broadcast nationwide via the radio. Since then, he was also invited by many music festivals including Frankfurt Alte Oper, Weilburger Schlosskonzerte, and Kurpfalzkonzert. In 2010, he was awarded at the China International Music Competition and with this opportunity, he had a tour in China. Those concerts received standing ovations, and favorable reviews. His concerts were introduced in numerous media including Frankfurter Allgemeine Zeitung and Piano News.
With powerful play, effective techniques, and profound musicality, Kim Joon has actively performed as a soloist with renowned national and international orchestras and joined the chamber music. Especially, for the 100th anniversary of Scriabin’s death, he held the entire sonata cycle of Scriabin for the first time in Korea through which he communicated with the audience based on a creative idea and abilities. Currently, he serves as a professor at the Kunsan National University.

Simona Glavan

 

Née à Bucarest (Roumanie), Simona Glavan commence ses études musicales à l’âge de 5 ans à l’école de musique « Georges Enesco », dans la classe de Stella Camenita.
Les années suivantes elle émigre aux Etats-Unis et poursuit ses études avec la concertiste d’origine russe Eleonora Lvov à la « Cleveland Music School Settlement » ; une collaboration particulièrement enrichissante, Simona Glavan s’affirme comme un jeune talent très prometteur en remportant deux années consécutives le Premier Prix du « Concerto Competition ». Elle est invitée à participer au festival « Live with the Arts » de Cleveland, et participe activement à de nombreuses activités culturelles régionales importantes.
En 1990 elle suit le programme du Conservatoire en vue de l’obtention d’une licence de concert dans la classe de Peter Takάcs, ainsi que celui de l’Université en vue de l’obtention d’une licence de philosophie et se produit régulièrement au « Cleveland Institute of Music », à la « Baldwin Wallace University », à la « Harkness Chapel » (Cleveland), à la « Case Western Reserve University », au « Oberlin Conservatory » et au festival « Chautaqua » de New York. En 1994 après s’être vue décerner deux années consécutivement le « Dean’s High Honors », avoir obtenu une bourse pour ses quatre années d’études et être rentrée dans le cercle des 2% d’ élèves les plus méritants des Etats-Unis, Simona Glavan est diplomée du « Oberlin Conservatory of Music » et revient en Europe.
Résidant à Paris depuis lors, elle s’est produite en solo et lors de concerts de musique de chambre à travers toute l’Europe en bénéficiant des conseils de grands maîtres tels que Vadim Sakharov et Vladimir Krainev.
Simona Glavan est Professeur d’Enseignement Artistique au Conservatoire de Puteaux depuis 2013.

Daniela Giordano

Her debut in the USA, at Carnegie Hall in New York, consecrates her as one of the most interesting pianists of her generation.
Daniela Giordano began studying the piano when she was very young, revealing an innate talent and passion for music. She graduated summa cum laude and honorable mention at U. Giordano Conservatory of Music.
She went on to study with Maestro P. Bordoni and then attended International Music Universities. Daniela postgraduated at the Lugano Musikhochschule with M° V. Ashkenazy and obtained a Master’s degree in Music Performance and Interpretation (Major Piano).
In 2011, she has won the FIDAPA International Piano Competition and was awarded a Scholarship to attend a Meisterkurs Klavier at the Salzburg Mozarteum with M° Perticaroli.
After that, she was admitted to Santa Cecilia National Academy in Rome and in 2014 she got an additional post-graduation degree with Maestro B. Lupo.
Daniela has been awarded First Prize in National and International Piano Competitions: First Prize “Pianists of Italy”, First Prize “Giulio Rospigliosi”, “Best Execution Award” at the 9th International Piano Competition “Premio Napolitano” (member of Alink-Argerich Foundation, the Nederland’s Foundation that includes the most prestigious competitions in the world).
Daniela performs as a soloist in the most important concert halls and theatres in the world (USA, Great Britain, Austria, Swizerland, Germany, Nederland, Spain, France, Auditorium Parco della Musica in Rome, Scarlatti Hall and National Museum in Naples, Teatro Marcello in Rome and many others).
Her live performances have been broadcasted by RAI (Italian Public Television) and Classical Planet, during the Euroclassical Festival.
She has just published her first record: Giordano 2.0, a monography dedicated to piano works by Umberto Giordano, which received a recognition by the Scientific Technical Committee established by the Ministry of Cultural Heritage and Activities for the 150th anniversary of the birth of the composer.
She is Piano Professor at Donizetti Conservatory of Music in Bergamo and she is very fond of teaching music, delivering Masterclasses and Lectures in Italy and abroad.
www.danielagiordanopiano.com

 

Vikram Rajan

Vikram Rajan, pianiste, est diplômé de l’Université d’État à Buffalo, New York, Mannes College, New York et à l’Université de musique et des arts de la scène de Vienne. Il réside actuellement à Vienne, en Autriche, où il occupe des postes de professeur de musique à l’Ecole de Musique „Spielstatt“ ainsi que ses activités de pianiste de concert classique et de musicien de chambre.

Vikram Rajan a donné des concerts en Autriche, en France, en Allemagne, en Italie, en Inde et aux États-Unis. M. Rajan a acquis des prix dans des concours tels que le concours Chopin à Brest, en France, et le concours de piano Teresa Llacuna à Poët-Laval, en France. Il a souvent reçu des prix spéciaux pour ses interprétations des maîtres classiques, plus récemment lors du concours international de piano Feurich, 2017. En 2020, Vikram Rajan a reçu une mention spéciale au quatrième concours international de piano de la ville de Vigo où Martha Argerich a participé en tant que présidente du jury.

En 2010, M. Rajan s’est produit au prestigieux festival de printemps « Festwochen » à Vienne où il a joué un récital solo à la Gläsernen Saal dans le Musikverein commémorant le 200e anniversaire du grand compositeur polonais, Frédéric Chopin. M. Les spectacles fréquents de Rajan ont inclus des lieux tels que la Gesellschaft für Musiktheater et l’ancienne Saal Bösendorfer à Vienne, le Palais Sommer Festival à Dresde et l’ Accueil Musical de Saint-Merry à Paris.

Les activités musicales de Vikram Rajan comprennent également sa participation et ses performances aux masterclasses données par divers musiciens renommés tels que Zoltan Kocsis, Jean-Yves Thibaudet, Naum Grubert, Malcom Bilson et Elissó Virsaladze. À l’été 2022, M. Rajan s’est inscrit au programme de maîtrise en musique à l’Academia Ridotto à Stradella, en Italie, où il acquiert le mentorat de la professeure Natalia Trull. Il collabore également régulièrement à divers projets de musique de chambre et a commencé à enseigner à l’Académie de musique d’été de Vienne depuis 2017.

*********************************************

Vikram Rajan, pianist, is a graduate of the State Universtiy at Buffalo, New York, Mannes College, New York and the University of Music and Performing Arts, Vienna.  He currently resides in Vienna, Austria where he holds posts as music teacher at the Spielstatt Music School, alongside his activities as a classical concert pianist and chamber musician.

 

Vikram Rajan has performed concerts in Austria, France, Germany, Italy, India and the United States. Mr. Rajan has acquired prizes in competitions such as the the Chopin Competition in Brest, France and the Teresa Llacuna Piano Competition in Poët-Laval, France. He has frequently been bestowed with special prizes for his interpretations of the classical masters, most recently at the Feurich International Piano Competition, 2017. In 2020, Vikram Rajan received a special mention at the Fourth International City of Vigo Piano Competition where Martha Argerich participated as president of the jury.

In 2010, Mr. Rajan performed at the prestigious spring festival « Festwochen » in Vienna where he played a solo recital at the Gläsernen Saal in the Musikverein commemorating the 200th anniversary of the great Polish composer, Frédéric Chopin. Mr. Rajan‘s  frequent performances have included venues such as the  Gesellschaft für Musiktheater and the former Bösendorfer Saal in Vienna, the Palais Sommer Festival in Dresden and the Accueil Musical de Saint-Merry in Paris. 

Vikram Rajan’s musical activities also include his participation and performances at masterclasses given by various renowned musicians such as Zoltan Kocsis, Jean-Yves Thibaudet, Naum Grubert, Malcom Bilson, and Elissó Virsaladze. In Summer 2022 Mr. Rajan enrolled into the Music Master’s Program at Academia Ridotto in Stradella, Italy where he acquires the mentorship of Professor Natalia Trull. He also collaborates regularly in various chamber music projects and has begun teaching at the Summer Music Academy in Vienna since 2017.

Paola Meloni

Née à Cagliari (Italie) en 1986, Paola réussi le concours d’entrée et entreprend l’étude du piano au Conservatoire de Musique d’État de sa ville à l’âge de onze ans. Terminé le Lycée Classique avec mention, Paola poursuit et approfondit ses études du piano, et en 2009 elle obtient le Diplôme de Piano (Premier Prix) au Conservatoire d’État de Cagliari. Paola commence aussi à suivre nombreuses Master Classes de Perfectionnement dans toute l’Europe (Conservatori Liceu de Barcelona, Accademia Internazionale di Musica de Cagliari, Hochschule fur Musik Franz Liszt de Weimar, Akademia Muziczna w Krakowie, Academy of Music di Vilnius), avec nombreux et renommés pianistes, parmi lesquels Gerlinde Otto, Claudio Martinez, Ludmila Berlinskaia, Rolf Dieter Arens, Maurizio Moretti, Stanislav Pochekin, Benedetto Lupo, Yukio Miyazaki, Jurgis Karnavicius, Jacques Rouvier, Gabriel Tacchino, Peter Waters.
En Janvier 2012, Paola obtient avec un Premier Prix avec mention le Master en Piano au Conservatoire d’État de Cagliari. Et en Juin 2014 elle termine ses Études Supérieures en Piano à la Schola Cantorum de Paris, où se perfectionne avec Monsieur Gabriel Tacchino.
Paola se produit dans nombreux Récitals en Piano Solo, Musique de Chambre e Concertos pour Piano et Orchestre en Italie et en Europe pour plusieurs Associations et Festivals de Musique, parmi lesquels l’Associazione Mozart Italia, la Fondazione Siotto, le Festival Sonus de Attongiu, le Festival Il Pianoforte a quattro mani, l’Associazione Inter Artes, l’Associazione Arte e Musica Roana, le Festival de Piano Con…certando, le San Sperate Piano Festival, le Conservatori Liceu de Barcelona, le Teatro Massimo di Cagliari, le Festival Musicale Internazionale di Ponti Sul Mincio, la Florianka Concert Hall de Krakow, le Festival de Piano Claudio Arrau, l’Academy Concert Hall de Vilnius, le Liszt Piano Festival, le Festival Debussy et la Musique Française, l’Auditorium del Conservatorio de Cagliari, l’Associazione Solidando, l’Ente Musicale Nuoro, Euterpe Iniziative Musicali, Studi Aperti Cagliari, l’Ente Concerti Marilisa De Carolis de Sassari, l’Ente Concerti Oristano, l’Associazione Intermezzo, le Teatro Eliseo de Nuoro, Piano City Milano, l’Heure Musicale au Marais à Paris, la Fondazione Banco di Sardegna, l’Associazione Suoni in Tempesta, le Festival des Musiques Improvisées Imprudences, la Cité des Arts de Paris, le Teatro di Serrenti, le Festival Piano Time à la Kammermusiksaal im Steingraeber Haus à Baireuth.
En 2018 son premier CD pour Stella Recording, “Sur la mer”, oeuvre pour quintette (piano, alto, violoncelle, clarinette et saxophone) composée par Stefano Tore.

Elena Atanasovska

Elena Atanasovska – Ivanovska is one of the best-known Macedonian pianists, renowned for her sophisticated sound and elegant expression, as well as her energy, evident from the number of her performances both in Macedonia and abroad. She has won numerous awards in both national and international competitions and has performed in many countries around the world like USA, Italy, France, Spain, Portugal, Russia, Greece, Serbia, Bulgaria, Bosnia and Herzegovina, and Kosovo, both as a soloist and a chamber musician, in collaboration with many prominent artists (Sergej Petrov – Russia, Jan Jakub Bokun – Poland, Pierre Génisson – France, Terry Rhodes – USA, Gordana Josifova – Nedelkovska – Macedonia).

She performed at several concerts with the Macedonian Philharmonic Orchestra and on many international and domestic music festivals “Festival de Musica do Palacio da Bolsa” – Portugal, “Festival de Musica de Sant Pere de Rodes” – Spain, “Carniarmonie” – Italy, “Saraevska Zima” – Bosnia and Herzegovina, “Guarnerius, Centar lepih umetnosti Jovana Kolundzije” – Serbia, “Ohrid Summer Festival”, “Skopje summer festival”, “Days of Macedonian music” etc. She collaborated in many projects of F.A.M.E.’S during recording sessions of movies music. By invitation from music school “M. Balakirjev” in Moscow, she participated as a member of the jury of the international competition for Slavic music in Moscow, Russia.

From her several recordings, the latest one is a CD published by DUX – Poland with music from the Swedish royal dynasty Bernadotte. She graduated with honors from both her postgraduate and doctoral studies in the class of eminent Russian professor Boris Romanov, at the Faculty of Music in Skopje, where she is currently employed as Ph.D. professor.

Delphine Armand

Delphine Armand est reçue au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (CNSMDP) dans la classe de Bruno Rigutto pour le piano et de Daria Hovora pour la musique de chambre. Elle obtient quelques années plus tard ses masters de piano (classe d’Hortense Cartier-Bresson), de musique de chambre (avec Claire Désert), de direction de chant (auprès d’Erika Guiomar) et de pédagogie.

Lauréate de concours internationaux (Acquaviva delle Fonti, « Piano campus » d’argent), elle se produit en soliste et en musique de chambre dans des festivals français (Piano en Saintonge, Chopin à Nohant, festival Ravel, etc.) aussi bien qu’étrangers (notamment aux Pays-Bas (Dordrecht, Groningen) et en Italie (Bari, Acquaviva delle Fonti)).

Avec la pianiste Yun-Ho Chen elle forme le duo « Y’voir » de deux pianos et piano quatre mains. Dans une quête perpétuelle d’excellence, le duo se démarque au concours 2015 de l’ARD de Munich en obtenant le prix Bärenreiter et celui de la radio. Les deux pianistes créent leurs propres transcriptions et s’attachent à mélanger les arts : elles se sont ainsi produites au théâtre du Châtelet avec une troupe circacienne et travaillent également avec la conteuse Mariane Sytchkov.

Titulaire du certificat d’aptitude (CA), Delphine est professeur de piano et accompagnatrice au CRR de Saint Maur des Fossés. Elle est également professeur assistante de la classe de piano au CNSM de Lyon.

www.duoyvoir.com

Claire Buttin

Claire Buttin débute ses études musicales au Conservatoire de Musique de Genève dans la classe d’Alexeï Golovine avant d’intégrer la Musikhochschule de Freiburg im Breisgau dans la classe de Michael Leuschner. A la fin de ses études, elle retourne en France pour se perfectionner auprès de la grande pédagogue Réna Shereshevskaya. Sous l’impulsion de celle-ci, elle décide de créer un duo avec le pianiste Charles Offenstein. Ils travaillent ensuite sous la tutelle de Paul Coker et gagnent différents prix, « Concours de piano de Brest » – 1er prix 2011, « Concours Internationnal Musical de France »- 1er prix section virtuosité 2018. La même année, ils sont sélectionnés pour participer au Concours International de Piano Duo Chopin de Bialystok en Pologne. Intéressés par de nouveaux répertoires, ils créent en 2019 pour la première fois en France la sonate pour 4 mains de Carl Vine. Après avoir mené plusieurs projets en partenariat avec des institutions culturelles et l’éducation nationale, ils se lancent dans la création d’un spectacle alliant les arts du cirque et la musique classique. En collaboration avec les Acroballes, le spectacle « Instant Karma – Récital de Cirque » mis en scène par Laurent Gachet voit le jour en 2017 à la Vill’A d’Illkirch-Graffenstaden. Chambriste, elle joue également en duo avec chant, trio, ou encore avec le quatuor Florestan en interprétant la version pour piano et quatuor à cordes de l’Andante Spianato et grande Polonaise Brillante de F. Chopin. Claire s’intéresse également au répertoire de musique contemporaine et se produit plusieurs fois à l’Auditorium du Musée d’Art Moderne de Strasbourg notamment dans des œuvres pour piano et bandes sonores de Katharine Norman et Jason Bolte. A la suite de ses études dans l’administration culturelle, elle devient en 2014 la directrice artistique d’Alcor qui produit une saison de musique classique en Alsace. En septembre 2019, elle est nommée professeur de piano et conseillère pédagogique des départements piano et accompagnement au CRR de Bordeaux.

Thomas Dupont

Thomas Dupont-Costantini est un jeune pianiste de 29 ans. Outre la scène et les concerts, Thomas se passionne pour la transmission de son art. En effet, après avoir enseigné au conservatoire de Genève, il est actuellement professeur de piano au CRR de Nice et au Conservatoire des arts de Beaulieu-sur-mer ou il est également professeur d’histoire de la musique.
Il est aussi professeur suppléant à l’académie Rainier III de Monaco.

Niçois et Corse d’origine, il commence le piano à 6 ans au CRR de Nice et obtient un premier prix de piano mention très bien au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (classe de M.J Jude, P. Benoit) ainsi qu’un premier prix de direction d’orchestre à la Schola Cantorum (classe de A. Mcdonnell).

Il se produit aux festivals de Cabourg, de Musicora à Paris et à la Roque d’Anthéron et donne de nombreux récitals dans les plus grandes villes de France. Depuis 2018, il participe à la mise en place d’un programme de formation pour les jeunes interprètes des Émirats Arabes Unis.
Soucieux de rendre la musique accessible et ludique à tout le monde, il crée son premier spectacle solo « Voyage au cœur de la musique » au concept innovant puisqu’il mélange les arts et participe
à la création de « La Langue de Molière en musique » qui est une pièce de théâtre musicale. Ces deux spectacles sont joués dans toute la région.

Ryoko Naef-Yoshida

Née à Tokyo, Ryoko Naef-Yoshida reçoit ses premières leçons de piano dès l’âge de trois ans et demi. Elle travaille avec Kasuko Yasukawa et Yuko Yamaoka (toutes deux Chevaliers de la Légion d’Honneur) et reçoit également les conseils de Vlado Perlemuter et Maria Curcio. Elle poursuit ses études dans la célèbre Académie de musique de Toho à Tokyo où elle suit entre autres des cours de direction avec Maître Seiji Ozawa. En 1982 elle obtient brillamment sa licence de concert et reçoit parallèlement une licence en mathématiques.

Ryoko Naef se perfectionne ensuite au Conservatoire Supérieur de Genève dans la classe de Harry Datyner : ses études sont couronnées en 1987 par un Premier Prix de virtuosité. Puis elle suit des cours de musique de chambre durant deux ans auprès d’Arpad Geresz ainsi que des cours d’orgue chez Lionel Rogg au Conservatoire de Genève.

En 1991, Ryoko Naef-Yoshida est finaliste du Concours international Geza Anda à Zürich. Elle a aussi donné de nombreux concerts au Japon et a participé à des émissions radiodiffusées (Radio Suisse Romande – Espace 2 et NHK – Japon). Elle se produit également régulièrement en Suisse.

Ryoko Naef-Yoshida enseigne le piano au Conservatoire de Fribourg et à la Haute Ecole Pédagogique de Fribourg. Elle est parallèlement organiste titulaire de l’Eglise St-Maurice de Fribourg depuis 1991.

 

Catherine Lanco, Piano

 

Catherine Lanco entre très jeune au CRR de Boulogne-Billancourt dans la classe de Jacqueline Landowski. Après quelques années, elle poursuit au CRR de Paris avec Billi Eidi puis entre à la Staatliche Musikhochschule de Freiburg où elle travaille avec le concertiste russe Vitali Berzon. Après avoir obtenu un prix de piano et le diplôme d’enseignement, tous deux mention très bien, elle passe avec succès le diplôme de Spécialisation du Pôle Supérieur de Strasbourg dans la classe de Laurent Cabasso.

Elle reçoit également, lors de masterclasses, l’enseignement de pianistes de renom tels que André Gorog, Théodore Paraskivesco, Désiré N’Kaoua, John Perry, Pascal Devoyon, Hortense Cartier-Bresson, Alain Planès… Elle est invitée par Sonia Wieder-Atherton et Laurent Cabasso à l’Académie Musicale de Villecroze dans le cadre de son mécénat « jeunes talents ».

Passionnée par le répertoire de musique de chambre, elle se produit sur de nombreuses scènes, dans diverses formations ou en soliste, lors de festivals en France (Le Havre, Gerberoy, Angers…), en région parisienne (Maison de l’Unesco, Espace Bernanos, théâtre de Bligny…), mais encore en Allemagne, Suisse, Portugal, Martinique. Au fil de ses rencontres musicales, elle collabore notamment avec l’ensemble Amateo, le violoncelliste Jérôme Pinget, ou encore le flûtiste Ivan Degardin (ex flûte solo de l’orchestre de Paris). Sa connaissance de la langue allemande lui donne envie de développer l’accompagnement du chant. Elle enregistre deux cycles de Schubert et des pièces du répertoire romantique (Azur classical, éditions Delatour).

Pour le cinéma, elle intervient en tant que pianiste soliste dans un long-métrage d’Ilan Duran Cohen, et compose pour de très courts métrages. Ouverte aux différentes esthétiques, elle a collaboré avec des comédiens et également joué des répertoires teintés de jazz ou musiques du monde.

Elle a été sollicitée en tant qu’accompagnatrice pour les DEM au CRD de Romainville, au conservatoire de Paris XXème, ou encore pour des stages de chant.

La pédagogie joue un grand rôle dans sa vie de musicienne, Catherine Lanco est professeur d’enseignement artistique dans un conservatoire des Yvelines. Passionnée par l’enseignement, elle continue de se former régulièrement, sur les questions de posture à l’instrument, ou encore le développement de la motivation.

Duo Spina Benignetti, Piano

Eleonora Spina et Michele Benignetti sont deux jeunes musiciens très talentueux dotés d’une solide formation de soliste et de musique de chambre. Depuis sa création en 2013, le duo s’est distingué par des nombreuses récompenses dans les concours internationaux. Le magazine
American Record Guide écrit: “Their ensemble is spot on, there is a wonderful flow to the music under their fingers”.
En Juin 2014, il obtient à l’unanimité le prestigieux Diplôme Supérieur d’Exécution à l’Ecole Normale de Musique “Alfred Cortot” de Paris sous la guide de Mme Chantal De Buchy. En 2019,
il obtient également le Master en Musique de Chambre, cum laude, à l’Université de Musique de Maastricht (Pays-Bas), dans la classe des professeurs Igor Roma, Enrico Pace et Henk Guittart. Le
duo a été également élève de Sivan Silver et Gil Garburg à Universität für Musik de Graz (Autriche).
Eleonora Spina et Michele Benignetti se produisent régulièrement en Europe et dans le monde entier: Salle Cortot, Auditorium Opéra Bastille, Théâtre de l’Alliance Française, Maison de la Radio à Paris, Palais Acropolis à Nice (France), Hijstekzaal à Maastricht et Linburgzaal Heerlen
(Pays-Bas), Grosser Konzertsaal de Munich (Allemagne), Izumi Hall de Osaka (Japon), Guangzhou Opera House, Tianjin Grand Theater, Shandong Grand Theatre et Auditorium Nankai University
(Chine), Auditorium Galindo Blas de Mexico City et Teatro de la Ciudad de Celaya (Mexique), Turner Center de Kerikeri et Wanganui Royal Opera House (Nouvelle Zélande), pour n’en nommer que quelques-unes.
Invité au Johannesburg Mozart Festival, le duo fait en Afrique du Sud une tournée à succès. Pour citer le journal Potchefstroom Herald: “Leur recital pour deux pianos restera longtemps dans nos mémoires”. En 2019, la tournée en Australie et Nouvelle Zélande a été également accueilli
triomphalement par la presse australienne: “Eleonora et Michele enchantent Sydney” écrit SBS Australia.
Ils ont participé aux emissions “Génération Jeunes Interprètes” et “Génération France Musique –
Le live” sur Radio France et France Musique, ainsi que “La Stanza della Musica” sur Rai Radio3, à Rome: tous les podcasts sont désormais disponibles sur les meilleurs service de streaming digital.
Leurs enregistrements ont été présentés par Radio France, Rai Radio3, Radio Vatican, Rete Toscana Classica, Radio Popolare Milano, SBS Australia, Art Sound FM Canberra, Cultura FM Brésil et Radio Suisse.
Dans la prochain saison de concert, le duo sera en tournée en Australie et Afrique du Sud où il se produira, en tant que soliste, avec l’Orchestre Philharmonique de Johannesburg et la KZN Philharmonic Orchestra.
Pour le Label Brilliant Classics, en 2015, ils ont enregistré l’intégrale des oeuvres de Brahms pour deux pianos. Cet enregistrement, salué unanimement par le public et la presse spécialisée, a fait
l’objet d’excellentes critiques et a été très bien noté dans les plus importants magazines de musique classique européens (Amadeus, Musica, Suonare News, Pianiste). Le critique italien Luca
Segalla écrit: “sonorité très soignée, parfaite exécution du contrepoint dans la variation n°4, Eleonora Spina et Michele Benignetti nous gratifient d’un somptueux final d’une ampleur comparable à celle d’un orchestre”.
En Janvier 2017, le deuxième album “Lifetime”, sorti pour le label Sheva Collection, remporte la Médaille d’Or comme Meilleur Album, Meilleur Jeune Artiste et Meilleur Duo aux Global Musical
Awards en Californie (La Jolla, États-Unis). Le troisième disque, “Visions” (Juillet 2021), dédié au
répertoire pour piano quatre mains, contient le premier enregistrement au niveau international du Prélude, Fugue et Variation op. 18 dans la version pour piano quatre mains d’Abel Marie Decaux. Le disque a remporté plusieurs prix discographiques, notamment au Global Music Awards aux États-Unis.
En Septembre 2022, le nouveau disque dédié à Franz Schubert est publié par le label anglais Ulysses Arts: le projet, disponible en qualité Apple Digital Masters, présente des pièces originales pour piano quatre mains ainsi que une transcription du Quintette « Die Forelle » D667.
Très passionnés par l’enseignement, Michele Benignetti est professeur de piano (Professeur Enseignement Artistique) à la Cité de la Musique et de la Danse de Soissons et Eleonora Spina est pianiste accompagnatrice dans le même établissement. Ils sont, de plus, invités régulièrement
à tenir des master class en France, à l’Académie Internationale de Musique de Colombes, à l’Académie des Arts de Flaine, en Chine, notamment au Beijing International Music Institute, et Tianjin School of Music et, en Australie, au Sydney Conservatorium of Music et au Sir Zelman Cowen
School of Music à Melbourne. Le duo Spina – Benignetti a été nommé Artiste Officiel Yamaha en Décembre 2017.

Olivier Laville, Piano

 

Diplômé des Musikhochschule de Freiburg, Köln ainsi que du CNSM de Paris, Olivier Laville s’est formé auprès de musiciens comme Eric Le Sage et Claus Kanngiesser. Né en 1988, Olivier mène une activité de concertiste en soliste, avec orchestre, mais aussi en musique de chambre. Il est l’invité de nombreux festivals en France, Allemagne, Belgique et Suisse dans des formations allant du piano solo au quintette avec quatuor à cordes. Passionné de musique française, son dernier disque est paru au label Chanteloup Musique, et est consacré à la musique de Charles Bordes en duo avec le pianiste François-René Duchâble. Olivier est titulaire du Certificat d’Aptitude à l’enseignement (CA) et enseigne le piano à l’Institut Jaques Dalcroze de Genève.

 

Heejin Kim, Piano

Pianist Hee Jin Kim boasts an impressive résumé of concert performances, competitions, and academic achievements. Her success began early, taking first prize in a piano contest hosted by the Hanguk ilbo newspaper  Following this achievement, she went on to win many other competitionsbefore making her professional concert début in 1988 in the Young Artists Concert at the Aspen Music Festival.
Over the thirty years of performing that have followed this début, Hee Jin Kim has performed with a number of orchestras at major concert venues around the world. Ensembles that she has performed with to date include the
Royal Philharmonic Orchestra, Prague Metropolitan Philharmonic Orchestra, Krakow Philharmonic Orchestra, Prague Metropolitan Philharmonic Orchestra, Krakow Philharmonic Chamber Orchestra, Suwon Metropolitan Philharmonic Orchestra, Prime Philharmonic Orchestra, KBS Orchestra, Korea Baroque Chamber Orchestra, Manheim String Quartet
Hee Jin Kim has also performed at numerous venues in Korea, including the Seoul Arts Center and as well as concert halls around the world, including the Smetana Hall in Prague, the Liszt Hall in Weimar ,the Ehrbar Hall in Wien,the Musashino Hall in Tokyo, and Cadogan and Wigmore Halls in London.
In addition to Hee Jin Kim’s accolades as a performer, her academic achievements are equally impressive. With piano performance as a major in all of her studies, she holds a bachelor of arts degree from Seoul National University, a master of arts from the University of Michigan (Ann Arbor), and a doctorate in music from Ewha Women’s University in Seoul. She currently holds the post of  professor at Sang Myung University in Seoul.
And Vice President of Piano Society of Korea.

Anne Rancurel, Piano

Anne Rancurel a suivi des études musicales complètes aux conservatoires à rayonnement régional de Saint-Maur-des-Fossés, Boulogne-Billancourt et Paris ; en particulier les classes de piano de Catherine Collard, de musique de chambre de Hortense Cartier-Bresson, et d’accompagnement au piano d’Alain Jacquon. Elle a approfondi sa recherche pianistique, lors de master-classes et de cours auprès de Barbara Halska, Frédéric Aguessy, Inger Södergren et Colette Zerah.
On a pu l’entendre comme pianiste soliste, ainsi qu’en récital de musique de chambre tant instrumentale que vocale au festival de Pordic dans les Côtes-d’Armor, lors des concerts de l’association « Piano con moto », avec le choeur de chambre Variatio….dans le cadre des journées du patrimoine à l’hôtel de Béhagues à Paris, lors des croisières organisées par Rivages du Monde….
Elle poursuit actuellement des partenariats de musique de chambre au sein du trio Lélia avec la flûtiste Lucie Humbert et la violoncelliste Natacha Gauthier ou du duo Saltarelle avec le pianiste Olivier Dauriat, privilégiant dans ces collaborations des aspects moins connus du répertoire ou des formes originales qu’elle conçoit : transcriptions, oeuvres de compositrices du XIXee et XXe siècle, concerts commentés, participatifs, concerts lectures associant poésie et peinture. Elle est ainsi co-auteur et/ou interprète de spectacles comme « Une soirée avec Clara Schumann », « Des musiciens dans la Grande Guerre » « Luka et le pigeon blanc », « C’est la mer qui prend l’homme… »
Lauréate du concours de Professeur d’ Enseignement Artistique en piano et titulaire du Diplôme d’État d’accompagnement, son approche de la technique pianistique est fondée sur le travail postural et la conscience corporelle (pratique des méthodes Mensendieck, Feldenkrais, Hatha yoga). Par ailleurs sa pratique de la basse continue avec A. Pumir, de l’improvisation libre avec A. Savouret et A. Grillo ainsi que les cours d’écriture reçus de Raphaël Picazos lui permettent de proposer à ses élèves une approche de l’improvisation adaptée à leur âge et à leur profil. Enfin, son intérêt pour les instruments anciens (ateliers de l’association « La Nouvelle Athènes » et travail du pianoforte avec François Henry) renforce une perspective historique dans son approche de la technique du piano. Lors de ses missions de professeure de piano, coordinatrice de département et de pianiste accompagnatrice exercées dans différents conservatoires de la région parisienne, elle a ainsi pu concevoir et accomplir de nombreuses actions pédagogiques et artistiques : master-classes d’artistes-interprètes ou de compositeurs, projet « Piano dans tous ses états » (ville nouvelle de Sénart, de 2007 à 2011)…Par ailleurs, plusieurs de ses élèves ont été récompensés aux concours « Jeune musique de Fribourg », »Brins d’herbe » d’Orléans, « Young opus »de Paris.

Eric Lesage, Piano

Éric Lesage, pianiste, pédagogue, musicologue et concertiste

Éric Lesage est pianiste, pédagogue, musicologue et concertiste, Professeur d’Enseignement Artistique et coordinateur du département polyphonique au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Montauban (82) en Région Occitanie, où il enseigne depuis 1993. Il intervient au sein du département musicologie à l’Université Jean Jaurès Toulouse 2 depuis 2022. Il a obtenu le Certificat d’Aptitude de professeur de piano et le Master 2 en musicologie en recherche, principalement consacrée à la création pour piano de nos jours. Il contribue notamment à la diffusion des œuvres du compositeur Christian Lauba. Par ailleurs, il est responsable artistique du festival Musique en Vignes dans le Frontonnais créé en 2002. Depuis 2017, il est invité à participer à l’Opus 74 – Académie des Arts de Flaine par le pianiste Bertrand Giraud, directeur de l’Académie.

Éric enseigne autant en pratique amateure qu’aux futurs professionnels. Il prépare aux concours d’entrée dans les établissements supérieurs en développant la personnalité des étudiants et élèves, en proposant une pédagogie pertinente en situation collective et individuelle. Ses interventions sont basées sur la gestion d’une pratique intense par des connaissances approfondies en anatomie fonctionnelle, le développement des mémoires auditives, du contact instrumental et des savoirs esthétiques et théoriques. Il prend en compte la gestion mentale de la mise en situation scénique par des techniques de concentration, respiration, méthodologie et gestuelles solidement acquises au fil de ses formations. Sa pédagogie comprend autant la démarche “du signe au son” dans le décodage des partitions que du contact instrumental “du son vers le signe” dans l’action d’improvisation. De nombreux étudiants ont obtenu le Diplôme d’Études Musicales dans sa classe au conservatoire de Montauban et ont réussi dans leur parcours en établissement supérieur.

Éric s’est formé auprès de Thierry Huillet au conservatoire de Tarbes et au conservatoire de Toulouse tout en effectuant ses études en musicologie. De 1994 à 2001, il a approfondi ses recherches techniques et esthétiques à Paris auprès de Madame Monique Déchaussées tout en abordant la réactivité en situation d’accompagnement auprès de Madame Sabine Vatin. Ses rencontres l’ont amené à se perfectionner auprès de Philippe Cassard, Bernard Flavigny, Alain Motard, Françoise Cochet, Marie-Françoise Bucquet et Denis Badault pour l’improvisation libre, tout en se forgeant une solide personnalité artistique et pédagogique auprès du pianiste et pédagogue Guy Teston.

Il se produit lors de concerts en musique de chambre, récitals, avec orchestre et en tant qu’accompagnateur en France et à l’étranger, donne des Master classes et concert-conférences en Région Occitanie, Montauban, Toulouse et au-delà, Italie, Macédoine, Kosovo, Suisse, Espagne. Ses compositeurs préférés sont Schubert, Chopin, Liszt, Debussy, Bach, Mozart et Christian Lauba (…) Il affectionne particulièrement la formation en duo violon et piano pour lequel il consacre une part importante de son travail avec son épouse Céline. Ensemble, ils font connaître la musique du compositeur français Oreste De Maurizi compositeur français d’origine italienne. Leurs passions communes sont les musiques romantiques, slaves et tziganes tout en améliorant leurs interprétations du répertoire classique et romantique, Franck, Schubert, Grieg, Beethoven, Hubay, Vladigerov, Lauba, Frolov et Maurizi. Récemment ils ont créé l’ensemble Café de Maurizi et enregistré l’album Tes Yeux Noirs Gipsy (Maguelone, 2019), première création des œuvres de Maurizi avec la mezzo-soprano Cristelle Gouffé.

Site internet : duo-lesage.com

FB Éric Lesage, Duo Lesage, Musique en Vignes Dans Le Frontonnais, Café De Maurizi

Daniela Giordano, Piano

Her debut in the USA, at Carnegie Hall in New York, consecrates her as one of the most interesting pianists of her generation.

Daniela Giordano began studying the piano when she was very young, revealing an innate talent and passion for music. She graduated summa cum laude and honorable mention at U. Giordano Conservatory of Music.

In 2004 she has won the International Inner Wheel Scholarship, reserved for the most talented student of the Conservatory and in 2008 she has graduated summa cum laude in Discipline Musicali.

She went on to study with Maestro P. Bordoni and attended International Music Universities. Daniela postgraduated at the Lugano Musikhochschule with M° V. Ashkenazy and obtained a Master’s degree in Music Performance and Interpretation (Major Piano).

In 2011, she has won the F.I.D.A.P.A Piano Competition and was awarded a Scholarship to attend a Meisterkurs Klavier at the Salzburg Mozarteum with M° S. Perticaroli.

After that, she was admitted to Santa Cecilia National Academy in Rome and in 2014 she got an additional post-graduation degree with Maestro S. Fiuzzi and Maestro B. Lupo.

Daniela has been awarded First Prize in National and International Piano Competitions: First Prize “Pianists of Italy”, First Prize “Giulio Rospigliosi”, “Best Execution Award” at the 9th International Piano Competition “Vietri sul Mare – Amalfi Coast” (member of Alink-Argerich Foundation, the Nederland’s Foundation that includes the most prestigious competitions in the world).

Daniela performs as a soloist in the most important concert halls and theatres in Europe (USA, Great Britain, Austria, Swizerland, Germany, Spain, France) and in Italy (Auditorium Parco della Musica in Rome, Scarlatti Hall and National Museum in Naples, Teatro Marcello in Rome, University of Bari, Bologna, Milano, Bergamo and many others).

She performs also with many ensembles and orchestras, devoting herself to classical repertoire but also to experimental projects (like live improvisation plays).

Her live performances have been broadcasted by RAI (Italian Public Television) and Classical Planet.

In 2017 she has published her first record: Giordano 2.0, a monography dedicated to piano works by Umberto Giordano, which received a recognition by the Scientific Technical Committee established by the Ministry of Cultural Heritage and Activities for the 150th anniversary of the birth of the composer.

Since 2010 Daniela is the Artistic Director of Cypraea Young Musicians Award.

She is Piano Professor at Donizetti Conservatory of Music in Bergamo and she is very fond of teaching music, delivering Masterclasses and Lectures in Italy and abroad.

Michèle Renoul, piano

Après des études au Conservatoire de Lyon, elle part à Freiburg (Allemagne) où elle obtient deux masters, l’un dans la classe d’Elza Kolodin en piano, puis l’autre chez Ramon Walter en Lied.
Elle complète sa formation par des rencontres artistiques et pianistiques importantes (Vitaly Margulis, Rena Shereshevskaya), et se forme comme chef de choeur et d’orchestre en parallèle.
Elle est depuis 1994 professeur de piano et de musique de chambre au CRR de Strasbourg et à la Haute Ecole des Arts du Rhin. Au sein de l’ensemble Accroche-Note, avec lequel elle collabore pendant vingt ans, elle crée une cinquantaine d’oeuvres et se produit dans les festivals internationaux les plus renommés (Musica, Présence, Biennale de Venise,…).
Elle se produit également lors de récitals en solo, en Europe, Amérique du Nord, Australie, où elle donne aussi des masterclasses.
Titulaire du DE et du CA de piano, elle collabore avec le CEFEDEM de Metz dans la transmission de son expérience pédagogique.
Elle intervient à l’université de Strasbourg en donnant une série de cours sur l’histoire de l’intéprétation.
En 2016, elle crée la « Semaine du piano » du conservatoire de Strasbourg, qu’elle dirige lors des deux premières versions, en 2016 et 2018.
Elle crée en 2013 le duo « Le Clavier Vagabond » avec son amie d’enfance Elizabeth Vinciguerra.
Avec cette formation, elle gagne plusieurs prix internationaux:
-trois prix (prix du jury, prix du public et concert) au concours international de projets pianistiques d’Evian, en 2018.
-Le troisième prix du concours « Musiccompetitiononline » dans la catégorie musique de chambre, en 2020.
 
 

Following graduation for the music conservatory in Lyon, France, Michèle Renoul began her post-secondary education studying general history at the University of Lyon. She then decided to pursue music as a vocation. She was accepted at the Hochschule für Musik in Freiburg-im-Breisgau, Germany. From a young age, she had the good fortune to benefit from studying with great artists and educators such as Françoise Léage, Anne-Marie Lamy, Elza Kolodin, Vitaly Margulis, Laurent Cabasso, Rena Shereshevskaya, and Ramon Walter . She obtained two masters degrees, one in solo piano and the other in the interpretation of German Lied style music and French melody. She discovered, and became passionate about, music from the sixteenth and seventeenth centuries. She also desired to understand better repertoire inaccessible to piano via training directing choir and orchestra. She had courses in vocal training simultaneous to piano studies at the Hochschule in Freiburg. 

Very attached to great piano repertoire, she studied this subject deeply with her professors, and on her own, in addition to the work with German Lieder music. She is interested in new music creations that permit her to understand and collaborate with contemporary classical music composers. 

From this approach of adventure and artistic openness, she has worked with the group Accroche-Note since 1996. This is a group that has given concerts at major festivals and has preformed approximately 50 world premiere pieces by composers such as Xenakis, Dusapin, Mâche, and Manoury. She has performed on numerous CD’s produced by Accroche-Note. In solo performance, or as part of a group, she has performed at Musica (Strasbourg), Présence (Paris), Trattoriae (Parma, Italy), Venice Biennial, as well as in Spain, the United States, and in Australia. 

She counts among her partners in chamber music performances numerous performers such as Elizabeth Vinciguerra (piano), Pascale Michaud (cello), Christophe Beau (cello), Caroline Stinson (cello), Armand Angster (clarinet), Françoise Kubler (vocal), Marie Kobayashi (vocal), Emmanuel Séjourné (percussion), Jean-Luc Rimey-Meille (percussion), Pierre Rouyer (percussion), Les Percussions de Strasbourg, Michael Lonsdale (actor), Jacques Bachelier (actor), Danel quartett, Mario Caroli (flute), etc. 

A passionate teacher, this allows Michele to share her knowledge, know-how, and creativity related to the extraordinarily rich art of music. She began her career as an instructor at the school of music in Ecully, followed by ther knowledge, know-how, and creativity related to the extraordinarily rich art of music. She began her career as an instructor at the Hochschule in Freiburg. She has been a professor at the Conservatory of Strasbourg, France and the Superior Academy since 1994. She was elected coordinator of the Department keyboards by her peers in September, 2016. She created and coordinated the piano week at the Strasbourg Conservatory in February, 2016. This is a multi-faceted festival dedicated to piano. This is now a continuing festival that she coordinated in 2018 as well. She has recorded a solo CD of Ravel piano music. It has received excellent reviews such as in Classica magazine in France (4 stars), DNA newspaper in Strasbourg, and other publications.

Giovanni Umberto Battel, piano

Giovanni Umberto Battel, est né dans la province de Venise, et a commencé le piano à quatre ans, sous les conseils de son père Camillo, pianiste et compositeur. Il reçoit le diplôme avec mention du Conservatoire à Trieste, sous la direction de M° Luciano Gante. Sous la direction de la pianiste Lya De Barberiis il a obtient le diplôme universitaire supérieur de Santa Cecilia de Di d’Accademia, à Roma. Dans le même temps, il entreprend des études classiques en musicologie à l’université de Bologna et édite des articles sur les nouvelles méthodologies.

 

A vingt ans, Battel a obtenu la chaire de piano et a enseigné au Conservatoire de Trieste, à Venise et à Padoue. Du 1er novembre 1997 au 31 octobre 2009 a été Directeur du Conservatoire de Venise « Benedetto Marcello ».
Entre 1974 et 1979 il gagne cinq concours nationaux importants de piano (Osimo, La Spezia, Trieste, Taranto, Albenga) liés aux sociétés italiennes principales de concerts. Entre 1978 et 1982, il a gagné des prix dans sept concours internationaux de piano, prouvant sa valeur en différents endroits et temps, il suffit de mentionner les premiers prix à Stresa et à Enna et d’autres prix remportés à Concours « Pozzoli », « Viotti » et «Busoni».
Après son début en tant que soliste en 1976 pour le théâtre de Venise, et sa première prestation avec l’orchestre du théâtre de Sanremo ne 1980, il donne beaucoup de concerts en Italie.
Depuis 1986 Battel a également joué en France (Paris, Bergues, Bondues, Bourbourg, Briançon, Chateneauneuf du Pape, Lille, Nantes, Nancy, Obernai, Pennautier, Strasbourg), Allemagne (Böblingen, Bonn, Brême, Dresde, Hambourg, Lübeck, Meersburg, Munich, Remaghen), Grande-Bretagne (Londres), Espagne (Madrid, Girona, Sant Pere de Rodes, Vigo), Portugal (Madère), Belgique (Bruxelles, Jodoigne), Suède (Stockholm), Suisse (Zurich, Baden) Slovénie (Ljubljana), Croatie (Zagreb, Pola), Serbie (Belgrade), Grèce (Athènes, Tesaloniki), la Turquie (Ankara, Smyrna), Russie (Samara), Ucraine (Kharkov), Japon (Tokyo, Osaka), Etats-Unis (San Francisco et d’autres villes en Californie, Colorado, l’Indiana, Caroline du Nord, Texas et Oklahoma), Canada (Vancouver, Victoria).

 

Il a joué avec l’orchestre de chambre & symphonique conduits par De Bernart, Gavazzeni, Steinberg, Scimone et beaucoup d’autre.
Il a donné des Master classes en Italie, France, Espagne, Andorre, Slovaquie, Serbie, Albanie, Turquie, Japon, Etats-Unis et au Canada.
Il a été membre du jury dans divers concours de piano et consultant en matière de musique.

 

Du 1er Novembre 2009 au 31 Octobre 2010 a été en congé sabbatique pour avoir une série de concerts, ainsi qu’en Italie, les États-Unis, la Russie, l’Allemagne et l’Autriche. Dans certains endroits a donné des cours de maître et des discussions sur le système de gestion de l’éducation musicale en Amérique, la Russie et la région allemande.
En 2014, il a été nommé expert de l’Agence exécutive pour l’éducation, l’audiovisuel et la culture (EACEA) pour l’évaluation et la répartition des contributions européennes aux projets proposés dans le cadre du programme 2014/2020 Creative Europe Culture, sous-programmes des réseaux européens.
Il a enregistré pour la radio italienne et la télévision (RAI). En 1991, il enregistre (Bongiovanni ed.) Le monumental Concerto op. 39a pour piano, orchestre et choeur masculin de F. Busoni, et à partir de 2015, a commencé à éditer, sur les meilleurs magasins en ligne, une série d’enregistrements en direct recueillis tout au long de la carrière du concert, avec de la musique de Bach à Vingtième siècle. Ce projet d’enregistrement se poursuit, à partir de 2016, avec de nouveaux enregistrements réalisés en studio.
Plus d’informations sur http://www.giovanniumbetobattel.eu